Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Archives > Reporterre : son fondateur refuse - en s’expliquant - la légion d’honneur. (...)

Reporterre : son fondateur refuse - en s’expliquant - la légion d’honneur. Respect, Mr Kempf !

lundi 14 novembre 2016

Il faut "rétablir l’équité entre les médias des oligarques et les médias libres" dit Hervé Kempf, fondateur du journal en ligne REPORTERRE, en s’adressant à Ségolène Royal qui voulait le décorer de la légion d’honneur. Le journaliste la refuse disant :
Comment expliquez-vous qu’"Aujourd’hui en France", qui appartient au milliardaire Arnault, "Libération", qui appartient au milliardaire Drahi, "Le Monde", qui appartient au milliardaire Niel et à ses comparses, "Le Figaro", qui appartient au milliardaire Dassault, reçoivent de l’Etat respectivement 7,8 millions d’euros, 6,5 millions, 6,5 millions et 5,4 millions ? Alors que, pour prendre un exemple au hasard, Reporterre ne reçoit pas un centime de ces aides ?


La nébuleuse de la presse et de leurs propriétaires :
(cliquez pour agrandir ; attendre quelques secondes)


Voir en ligne : L’article d’Hervé Kempf

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document