Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Protection : Faune, Flore, Forêts > Espèces animales > Grands Tétras - Lagopèdes - Perdrix de montagne > CEA : Barbara Pompili face à ses responsabilités dans le maintien des (...)

dimanche 20 mars 2022

CEA : Barbara Pompili face à ses responsabilités dans le maintien des effectifs du Grand Tétras et du Lagopède

Communiqué du Comité Écologique Ariégeois à plusieurs organes de presse - 19/03/2022

A chacun sa guerre : le gouvernement français, lui, encourage la chasse d’espèces en danger.

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, s’est fortement mobilisée afin de faire perdurer le tir de deux oiseaux montagnards en fort déclin.

A chacun sa guerre : le gouvernement français, lui, encourage la chasse d’espèces en danger.

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, s’est fortement mobilisée afin de faire perdurer le tir de deux oiseaux montagnards en fort déclin. :

Le Grand Tétras et le Lagopède alpin.

Le Grand Tétras ou Grand Coq de bruyère est un magnifique oiseau qui peuple encore quelques-uns de nos massifs montagneux. Sa population pyrénéenne est en régression vertigineuse : 80 % de ses effectifs ont disparu depuis 1960.

Le Lagopède alpin ou perdrix des neiges, oiseau cantonné à la haute altitude en France, a un très faible taux de reproduction et est grandement menacé par le réchauffement climatique.
Une chasse systématiquement déclarée illégale

Le 1er mars 2022, le Tribunal administratif de Toulouse a condamné l’État pour faute et à indemniser le préjudice moral du Comité Ecologique Ariégeois pour avoir bafoué depuis de nombreuses années les décisions de la justice administrative. Concernant le Grand Tétras, c’est la troisième fois que l’Etat est condamné pour faute, pour le Lagopède alpin, c’est une première.
Accessoirement, à cette date, le même tribunal a annulé les arrêtés de quotas de prélèvements de Grand Tétras et de Lagopède alpin en Ariège pour la saison de chasse 2019-2020 et également pour la Haute-Garonne en ce qui concerne le Grand Tétras.

Grand Tétras

Depuis le 24 mars 2011, pas moins de 53 jugements donnent raison aux associations de protection de la nature et de l’environnement lorsqu’elles demandent l’annulation des arrêtés de quotas ou de plans de chasse concernant le Grand tétras et le Lagopède alpin dans les Pyrénées

La situation est désormais parfaitement claire : depuis sa décision du 21 Novembre 2018, le Conseil d’État, plus haute juridiction française, considère qu’il est tout à fait illégal de chasser un seul Grand Tétras compte tenu de son état de conservation défavorable

Pourtant, malgré cette jurisprudence déjà considérable l’année dernière, Barbara Pompili s’est acharnée en 2021 contre le Grand Tétras pour en permettre des prélèvements futurs afin de complaire à des fédérations de chasse écologiquement irresponsables et a traité par un mépris total le sort du Lagopède alpin lui aussi grandement menacé ….et toujours tiré au fusil dans les Pyrénées comme dans les Alpes..

Lagopèdes

Ainsi, la ministre de la Transition Ecologique, par l’entremise de sa secrétaire d’Etat Bérangère Abba, a refusé le 12 avril 2021 d’accorder un moratoire de cinq ans sur la chasse au Grand Tétras demandé par 7 associations ou fédérations de protection de la nature deux mois auparavant.

Elle a balayé d’un revers de main un pré-rapport très alarmiste sur la situation démographique du Grand tétras, rapport produit par le Comité d’Experts sur la Gestion Adaptative (CEGA) pourtant nommé par le ministère début 2019 ! A tel point d’ailleurs que ce Comité d’Experts, déjà bien malmené auparavant, a démissionné en bloc avant l’été dernier.

Barbara Pompili a communiqué pernicieusement le 20 septembre 2021 sur BFMTV pour faire croire qu’elle avait demandé "la suspension de la chasse au grand tétras ", ce qui est complètement faux, c’est en l’occurrence une décision automatique déclenchée par une reproduction de l’espèce inférieure à un jeune par poule.

Enfin, elle et sa secrétaire d’Etat ont traité par le mépris une demande écrite de 4 associations ou fédérations de protection de la nature en date du 23 juillet 2021 de mettre un terme à la chasse du Grand Tétras, du Tétras Lyre et du Lagopède alpin dans les massifs Pyrénéens et Alpins dès la saison 2021-2022 en raison de l’état extrêmement préoccupant de leurs populations respectives. A ce jour et à notre connaissance, aucune réponse à ce courrier.

Tétras
Espèce très menacée

Et bien entendu, tout cela n’a pas empêché notre ministre de la Transition écologique de parader lors du Congrès mondial pour la Nature de l’UICN à Marseille du 3 au 11 septembre 2021. Encore une fois, le grand écart total entre les beaux discours et les actes.
Alors qu’il aurait été si simple pour Barbara Pompili de se conformer tout simplement à la décision jurisprudentielle du Conseil d’État au lieu de courtiser de manière indécente et récurrente les Fédérations de chasseurs.

Contact presse :
Thierry de Noblens thierry.denoblens@gmail.com
Tel : 05 62 01 48 90.

REPORTERRE a fait un article sur notre communiqué

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document