Comité
   Ecologique
      Ariégeois

Agir pour la protection de la nature

Association agréée pour la protection
      de l'environnement en Ariège

LE COMITÉ ÉCOLOGIQUE ARIÉGEOIS A 40 ANS CETTE ANNÉE ! "40 ans, c’est l’âge où l’on devient ce que l’on est." Charles Peguy


replier Articles récents

Articles récents

  • Le 4ème festival du film nature organisé par le Comité Ecologique (...) 15/09

    Dimanche 8 Septembre à la salle multimédia du Mas d’Azil, 10h du matin : l’ambiance est sereine et attentiv ; un groupe important se presse devant l’entrée de la salle ; la première projection de la journée va avoir lieu : « La Fabuleuse Histoire du gypaète », d’Anne et Erik Lapied. Las, la salle se remplit trop vite, il faut refuser du monde, mais heureusement 3 autres films attendent les retardataires...
    Le 4ème festival du film nature organisé par le CEA, « Secrets des cimes » vient de commencer...

  • Projet de route forestière en forêt de Corret. 03/08

    Dans la commune de Fougax et Barrineuf, la forêt de Corret est menacée par la création d’une route forestière de 5km et de son réseau complexe de pistes afin d’exploiter plus de 175 ha pendant une durée de 15 ans. C’est le Groupement forestier du Reclot qui en est propriétaire tandis que monsieur Alain Barbe les représente dans le dossier de demande (Plan Simple de Gestion : PSG).
    Pourquoi nous intéresser à ce dossier ? Par sa démesure dans l’espace et dans le temps, il va impacter beaucoup d’éléments naturels sur plusieurs générations...

  • Pastoralisme et ours : savoir raison garder ? 26/07

    Le CEA défend la biodiversité qui, on le sait, est en train de chuter. Comme le grand tétras ou le gypaète, l’ours est le signe du bon état du milieu montagnard, lequel comporte tous ces enjeux importants qui doivent co-exister : biodiversité, pastoralisme, tourisme raisonné, forêts.

    Le CEA s’exprime peu souvent dans la presse sur ce sujet qui donne fréquemment lieu à des déclarations, à des communications, à des articles de la part des groupes professionnels concernés, d’élus, de l’administration et de journalistes. C’est donc pour faire connaître notre positionnement en tant qu’association de protection de l’environnement favorable au maintien de la présence de cette espèce réintroduite et donc à la coexistence ours-pastoralisme, que nous avons envoyé aux divers médias locaux une lettre que vous pouvez lire, datée du 25/07/2019. Nous le faisons avec la modération qui convient à un sujet aussi sensible.



déplier Plan du site

Plan du site