Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Aménagements en milieux naturels > Constructions > Le collectif « A pas de Loutre » vous invite à participer au blocage du (...)

mercredi 20 octobre 2021

Le collectif « A pas de Loutre » vous invite à participer au blocage du chantier Coucoo

Les amateurs des parcs d’attractions et des villages-vacances clé-en-main apprécieront certainement le projet mais les amateurs de nature et les défenseurs de l’environnement et de la biodiversité sauront défendre les 34 ha vierges autour du lac de Montbel à niveau constant.

Résister à quoi ? A un projet d’aménagement du lac avec un complexe hôtelier de 30 "maisonnettes" 5* éparpillées sur cette zone, un bâtiment d’accueil de 500m², une marina avec ponton, parking de 60 places et les routes et déboisements qui vont avec ...

Et pourquoi notre résistance ? Pour les aigrettes garzettes, les foulques, les tritons palmés, les grèbes huppées, les rainettes méridionales, les sarcelles d’ hiver, les 6 espèces de pics, les couleuvres helvétiques, les genettes communes, les agrions porte-coupe, les anax napolitain, les pachas à deux queues, les 30 espèces de chauves-souris, les écrevisses, les loutres, les hérons cendré, les martin-pêcheurs, les pies grièches, le potamot luisant, la nitelle hyaline et tous les autres qu’on ne cite pas... ainsi que les amateurs de randonnées, de silence et de nature sauvage.

MàJ du 20 octobre 2021 :
Le collectif « A pas de Loutre » vous invite à participer au blocage du chantier Coucoo si celui-ci démarrait illégalement dans le but de sauvegarder les zones humides et la biodiversité du lac constant menacée par le projet touristique du complexe hôtelier Coucoo.

Pourquoi bloquer ?

● Si les travaux démarrent il n’y a pas de retour en arrière possible, même si la justice donne raison par la suite aux associations environnementales.
● Nous avons largement pointé et argumenté les incohérences de ce projet. Il est donc légitime d’empêcher le démarrage des travaux, de manière non violente avec toute notre détermination à respecter le vivant et les enjeux environnementaux du site.
● Nous avons la responsabilité de rappeler aux élus l’urgence de sauvegarder cet espace naturel en empêchant cette urbanisation qui s’avère être, avant tout, une aberration sur ce site .

Comment s’impliquer ?

En étant nombreux sur les lieux le jour J [1] pour occuper l’espace et pourquoi pas proposer des ateliers : animations artistiques, balades naturalistes...
Nous avons besoin de vos propositions !

Faites nous connaître votre atelier sur notre boite mail dédiée :
atelierdeloutre@protonmail.com

N’hésitez pas à consulter la presse pour connaître la date du démarrage des bouleversements du site.
Vous trouverez notre documentation sur le site www.apasdeloutre.org et
vous pouvez soutenir financièrement notre action par l’intermédiaire de notre cagnotte en ligne


MàJ du 05-10-2021
Le collectif " à pas de loutre" vous convie au cinéma de Mirepoix ce Samedi 09 Octobre à 18H00 pour la projection du documentaire UNE FOIS QUE TU SAIS" d’ Emmanuel Cappelin.
Aperçu du film :
https://youtu.be/e9nwWZQAuqE


MàJ du 8-09-2021

APPEL A UNE GRANDE MANIFESTATION POUR SAUVER LE LAC DE MONTBEL

Vue la probabilité d’un démarrage imminent des travaux de construction du complexe hôtelier Coucoo sur les rives du LAC CONSTANT DE MONTBEL, le collectif « à pas de loutre », les associations le Comité Écologique Ariégeois, le Chabot, France Nature Environnement organisent une grande manifestation le :

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021

A 15H00, A FOIX

Rassemblement à la halles aux grains allées de Villote.

Nous marcherons en direction de la préfecture.

Pour la fin de la manifestation une demande de rendez-vous a été adressée à Mme la préfète afin qu’elle reçoive une délégation du collectif et des associations.

Tambours, casseroles, sifflets, tout ce qui peut faire du bruit est le bienvenu !!!

LE MATIN le collectif sera présent sur le marché de Foix en présence de quelques animaux du lac.

Venez discuter, déambuler ... et faire vos courses

Diffusez ce mail au plus grand nombre !!!

Flyers ci-dessous que vous pouvez agrandir d’un clic, imprimer et distribuer.

tract x 4 pour impression

Le Turbulent a fait à cette occasion une présentation très fouillée.
Ce qui est différent de La Dépêche qui ne peut faire l’impasse sur notre évènement mais qui insère malicieusement deux photos "mignonnes" des promoteurs du projet... Alors La Dépêche incapable ou machiavélique ? Les lecteurs habituels savent à quoi s’en tenir... Les autres peuvent voir cette page ici :
https://ahp.li/ed40aa496b9bb00ba4da.pdf

Cliquez pour feuilleter le texte du turbulent, zoomez avec le + sous l’écran pour lire mieux :


MàJ du 17 juin 2021 - Les associations environnementales ne pouvaient laisser passer les manquements environnementaux de l’entreprise Coucoo. Celle-ci ayant refusé de répondre aux exigences légales environnementales de la DREAL, elles [2] ont mandaté une avocate spécialisée dans le droit environnemental pour une Mise en Demeure de la société CABANES NATURE & SPA.
Mise en Demeure de déposer un dossier de demande de dérogation au titre de la destruction, la mutilation, la capture, l’enlèvement ou la perturbation intentionnelle d’espèces animales non domestiques ou végétales non cultivées et la destruction, l’altération ou la dégradation des habitats d’espèces protégées.

Voir le fichier ci-dessous envoyé à la Préfète de l’Ariège.
Voir le Fichier : l_MED_Prefete_-_Derogation_EP.pdf

Celle-ci, un peu gênée aux entournures, déclare que des inventaires et des analyses sont en cours et ne peut donc pas statuer définitivement. Quant à la présence de loutres, des caméras vont tenter de déceler leur présence à des endroits stratégiques du lac.
Réponse de la Préfète :
Voir le Fichier : lReponse_a_une_MED_1952021.pdf

Le CEA a dénoncé, dans l’avis au commissaire enquêteur du PLUI de Mirepoix, le passage en force (et illégal) de la société Coucoo.

Avis CEA PLUI Mirepoix

. Il faut dire que la DREAL l’a un peu aidé en retirant ses demandes d’inventaires biologiques et sa soumission à étude d’impact.

Par contre la MRAE [3], par deux fois, réitère ses critiques :

  • le choix du site n’est toujours pas justifié notamment afin de permettre l’évitement d’impacts sur les secteurs à enjeux écologiques majeurs,
  • les mesures de protection Np sont insuffisantes pour la protection des espèces à fort enjeu écologiques et leurs habitats, dont la loutre et
  • l’inventaire des zones humides est absent alors que ces zones doivent faire
  • l’objet d’une protection stricte par le PLU.

Car la comcom du pays de Mirepoix a un projet urbanistique très conséquent pour cette zone. Voir ci-dessous l’historique succinct de notre opposition.
Nous soutenons et accompagnons le collectif "A pas de loutre" qui est sur place pour résister à ce projet. L’association amie Le Chabot qui défend, entre autres, les cours d’eau est également à nos côtés pour les soutenir.

Manif Montbel 28 février

Et justement nos trois associations appellent à un rassemblement :

Pour découvrir les lieux et le projet à travers une marche / manif à Montbel

Venez vous informer sur site à 11h le Dimanche 28 février

Nous finirons par un pique-nique tiré du sac au bord du lac (Renseignements au 06 32 08 19 11)


Notre précédent appel du 20 novembre 2020 :
Le contexte :
L’ aménagement sur le lac à niveau constant suscité par le projet de la start-up "Coucoo" justifie la révision allégée n°1 du PLU de Montbel et son enquête publique. Cette pétition sous forme de manifeste sera jointe au dossier de l’ enquête publique. Vous pouvez aussi apporter votre témoignage à titre individuel auprès du commissaire enquêteur jusqu’ au 20 Novembre 2020, 17h00 par courrier électronique à l’ adresse suivante :

revision-plu-montbel@mail.registre-numerique.fr

Lien du dossier de la révision n°1 du PLU de Montbel (Schémas d’ implantation à partir de la page 19).

NOUS, USAGERS, RIVERAINS, PARTAGEONS CE MANIFESTE, JUSTIFIANT NOTRE OPPOSITION À L’ AMÉNAGEMENT DU LAC À NIVEAU CONSTANT DE MONTBEL PAR LA START-UP "COUCOO"

PÉTITION à signer

Petit rappel : Ce projet s’ inscrit dans la volonté des collectivités territoriales à développer l’ économie par le tourisme. Montbel à été désigné comme "le site touristique majeur" dans cet objectif. Dans la lignée du "Schéma directeur de développement touristique et des loisirs du lac de Montbel", l’ IIBAM (Institution Interdépartementale pour l’ Aménagement du Barrage de Montbel) lance un "appel à la manifestation d’ intérêt concurrente" en Août 2019 en proposant une surface de 34 hectares autour du lac à niveau constant pour un projet de type "Hébergement de plein air et respectueux de l’ environnement". La start-up Coucoo est retenue et cette décision va impliquer l’ installation d’ un complexe hôtelier éparpillé sur cette zone.

L’ installation de Coucoo implique "pour l’ instant" :

  • 30 cabanes de luxe sur pilotis (sur les berges et sur l’ eau).
  • Bâtiment d’ accueil éco-construit (500m²) avec piscine écologique (bassins à débordements de 180m²), surplombant le lac.
  • Création d’ accès pompiers au coeur des forêts et dans les champs jusqu’ aux abord des cabanes.
  • Enfouissement des réseaux électriques, d’ eau potable et d’ assainissement le long des dits accès.
  • Création d’ un ponton de 50m et sa batellerie de bateaux électriques.
  • Circulation de voitures électriques.
  • Création d’ un parking à Luga pour la clientèle (60 places).

Leur argumentation en terme d’ "éco-responsabilité", d’ "intégration paysagère" leur sert à porter une image de responsabilité écologique que nous jugeons trompeuse. Il s’ agit plus exactement d’ une prédation d’ espaces naturels préservés d’ une suractivité humaine, sous couvert d’ "écologie", de "création d’ emplois" et "d’ impact économique local".

POURQUOI NOTRE OPPOSITION ?

1- Une dynamique respectueuse de l’ environnement (incluant le tourisme), ayant déjà cours autour du lac constant est compromise :

  • - Marcheurs, vtt, pêcheurs, amoureux de la nature, naturalistes, visitent de manière ponctuelle et régulière ce "lieu d’ exception".
  • - Petits sentiers, zones dégagées de bivouacs et d’ observations, se sont lentement dessinés par le discret passage des uns et des autres, au cours des 36 années d’ existence du lac.
  • - La dynamique actuelle et l’ implication de citoyens soucieux de l’ environnement font que ce tourisme de "passage" s’ inscrit encore dans un cadre qui préserve et favorise le maintien et le développement de la vie de cet Écosystème. Cet aménagement exposera continuellement les lieux au bruit et aux mouvements des hôtes de Coucoo.

2- Absence de consultation de la population et des usagers du lac.

 La population, en amont de ce projet, a été mise à l’ index, soulignant le peu d’ importance accordée à nos qualités d’ usagers du lac et de citoyens.
 Des propositions sont faites régulièrement par des acteurs du territoire, usagers, habitants, naturalistes mais ne sont pas prises en compte.
 Nous protestons contre l’ orientation, la décision des autorités territoriales, à favoriser des investisseurs privés à s’ approprier des espaces qui sont à ce jour, libres d’ accès. Et d’ ailleurs, quel avenir pour les usagers du lac aujourd’hui ?
 Le choix d’ avoir recours à une OAP sectorielle multisites (outil récent pour couvrir un territoire à urbaniser), laisse plus de libertés aux investisseurs. On peut craindre à long terme une extension du projet. ( OAP : Orientation d’ Aménagement et de Programmation).

3- Le projet de la start-up Coucoo n’ est pas motivé par un souci environnemental :

 La démarche du projet et ses efforts faits en matière d’ utilisation de matériaux et d’ aménagements écologiques, de mesures prises, appuyées sur les expertises naturalistes (ANA), de suivi écologique pour les réalisations du projet, de prise en compte des biotopes, de la biodiversité, des espèces à protéger est jugée insuffisante : Le projet a pris en compte les aspects et nécessités environnementales qui lui permettent de réaliser cet "éco-domaine", et non ceux qui auraient éclairé sur l’ incohérence de ce projet.
 Le délicat fonctionnement d’ un écosystème est négligé : En effet, un écosystème est avant tout un vaste réseau complexe d’ interdépendances, d’ échanges d’ énergie, d’ information et de matière permettant le maintien de la vie qui s’ y développe. Les infrastructures prévues (accès pour voiturettes électriques, réseaux d’ assainissement, d’ électricité, d’ eau), desservant chaque cabane, rivaliseront inévitablement avec les subtils réseaux de cet écosystème, et cela en dépit de certaines mesures et précautions envisagées.
 Dans la présentation du projet, la nature est trop souvent réduite à un "paysage" : Un décor qui garantit la satisfaction d’ une clientèle de luxe et un "écrin de nature exceptionnel" de plus pour y faire fructifier les investissements de la start-up.
 Par ailleurs, ils s’ appuient sur le caractère préservé du lieu pour s’ en emparer avec la carte "éco-responsable". En vue des enjeux écologiques actuels, il est prétentieux et inconscient de vouloir faire de la croissance économique sur le dos d’ un écosystème.
 Rappelons que Coucoo développe actuellement ses 4 établissements déjà installés et 3 nouveaux d’ ici 2021. Son objectif est d’ exploiter 12 sites en 2025 et prévoit de réaliser 16 millions d’ euros de chiffre d’ affaire contre 3,7 millions aujourd’hui. Une levée de fond leur à permis de récolter 3,5 millions d’ euros pour leurs projets à venir et ils ont l’ intention de récolter encore 8 millions pour la suite.
 Leur éco-responsabilité, leur manière de se présenter comme des amis de l’ environnement relève plus d’ une récupération, d’ une tendance actuelle et de marketing pour étendre leur marché.
 Ils aspirent à valoriser le lieu mais c’ est surtout du profit qu’ ils vont produire grâce à lui.

4- Nous contestons l’ argument : "Aménagement touristique prévu dès le début au lac constant".
 Inversement, le lac à niveau variable n’ était pas voué au tourisme et s’ est vu être aménagé de manière exponentielle ces dernières années.
 Depuis 36 ans, le lac à niveau constant a développé sa faune et sa flore ; Ne pourrait- on pas opter pour une orientation différente qui permettrait le maintien de ce qui a pu se développer jusqu’ à aujourd’hui.

5- Appropriation d’ ESPACES COMMUNS à ce jour LIBRES D’ ACCÈS. - L’ implantation des cabanes supprimera les sentiers au niveau des berges et repousseront les usagers sur des chemins carrossables dans les bois.
 L’ appropriation de cet espace libre fragmentera cet ensemble en zones privées. Elle pénalisera les usagers ( pêcheurs, marcheurs, amoureux de la nature) et mettra en péril les balades et activités de passage pratiquées jusqu’ à ce jour et respectueuses de ce lieu unique, parce qu’ elle sont justement de passage.
 Nous sommes à même de penser que les 34 hectares dédiés au complexe touristique, pourraient être interdits aux usagers puisque le sujet n’ est pas abordé dans la révision allégée n°1 du PLU.

6- Faiblesse des arguments : "rayonnement local" et "création d’ emplois". - Au minimum 15 emplois sont déjà générés par des particuliers sur les "Rives de Montbel" (buvettes, restaurants, parc de jeux, camping, gîtes). On peut aussi ajouter les nombreuses soirées musicales qui participent à faire travailler des musiciens locaux.
 Par l’ intermédiaire du "comité consultatif de la maison du lac", la commune de Montbel et des citoyens ont amorcé une vie culturelle qui procure des revenus à des artistes et occasionnent des moments de rencontre et de convivialité.
 Toutes ces initiatives génèrent de l’ emploi, proposent des activités aux enfants et adultes venus au lac pour s’ amuser et partager des moments agréables.
 Le dossier minimise l’ action des particuliers, acteurs concrets qui proposent des conditions d’ hébergement (gîtes), des emplois, sans pour autant supprimer des espaces communs. Pourquoi les collectivités ne privilégient-elles pas cette continuité amorcée par les particuliers ?
 Nous soutenons l’ idée d’ une coopération, qui serait le signe d’ une véritable dynamique collective de territoire.
 Au vu des énormes investissements (plusieurs millions d’ euros pour 14 emplois), la start-up Coucoo est-elle réellement compétitive en matière de "création d’ emplois" et de "rayonnement local" ?

Pour les aigrettes garzettes, les foulques, les tritons palmés, les grèbes huppées, les rainettes méridionales, les sarcelles d’ hiver, les 6 espèces de pics, les couleuvres helvétiques, les genettes communes, les agrions porte-coupe, les anax napolitain, les pachas à deux queues, les 30 espèces de chauves-souris, les écrevisses, les loutres, les hérons cendré, les martin-pêcheurs, les pies grièches, le potamot luisant, la nitelle hyaline et tous les autres qu’ on ne cite pas...

Par respect pour eux et pour toutes les subtilités de cet écosystème qui nous échappent

ET

Parce que notre territoire n’ est pas seulement un" paysage", un "capital nature" à exploiter et que nous sommes des citoyens :

EXPRIMONS NOTRE DÉSACCORD CONTRE L’INSTALLATION DE LA START-UP COUCOO EN SIGNANT CETTE PÉTITION

PS : Cette pétition restera valide au-delà du 20 Novembre 2020 mais vos signatures donnant du poids au dossier de l’ enquête publique en cours, n’ hésitez pas à la signer avant cette date.


[1jour où le premier coup de pelle sera donné, prévu entre le 25 octobre et le 30 novembre.

[2le Collectif « A PAS DE LOUTRE », l’association LE COMITE ECOLOGIQUE ARIEGEOIS, l’association LE CHABOT, l’association NATURE EN OCCITANIE (NEO), la fédération régionale, FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT MIDI-PYRENEES.

[3Missions régionales d’autorité environnementale

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document