Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

« Je ne vois qu’un moyen de savoir jusqu’où l’on peut aller : c’est de se mettre en route et de marcher » Henri Bergson

Accueil > Actions > Enquêtes publiques : les contributions du CEA > Pesticides : le « tour de passe-passe » pour rendre l’eau potable

jeudi 17 novembre 2022

Pesticides : le « tour de passe-passe » pour rendre l’eau potable

Vous voulez de l’eau potable au robinet ? Fastoche, changez les normes et c’est immédiat, l’eau devient de l’eau de source !

MàJ du 17-11-2022
Fin septembre, l’eau potable de plusieurs millions de Français contaminée par l’ESA-métolachlore, un résidu d’herbicide, est… redevenue conforme. Un « tour de passe-passe » de l’État, dénonce Générations Futures. Qui ne sera pas d’accord avec eux ? Il suffit de lire cet article de REPORTERRE pour en être convaincus.
Pesticides : le « tour de passe-passe » pour rendre l’eau potable


MàJ 11-07-2022
Intitulé "projet d’arrêté portant approbation d’une charte d’engagement en matière d’utilisation agricole de produits phytopharmaceutiques".

Qu’en termes élégants ces choses-là sont dites ! Quand on sait que les produits "phytopharmaceutiques" n’ont de phyto et de pharmaceutique que le nom. Ce qui permet de masquer la teneur véritable de ces produits : pesticides, toxiques et compagnie...
Quoi qu’il en soit, le CEA a participé à cette opération de même que le Chabot. Les dates de clôture de participation : Ouvert le 24/06/2022 à 00 heure, ce registre sera clos le 15/07/2022 à minuit. Peu de temps donc pour participer.
Voici les liens :
https://www.registre-numerique.fr/chartes-riverains-09/{{deposer-son-observation
https://www.registre-numerique.fr/chartes-riverains-09/{{documents
Et voici la teneur de nos participations respectives :

CEA :

Objet : Avis très défavorable à la charte
Contribution :
1. La charte et même l’accès à la consultation, sont bien trop compliqués pour permettre au citoyen moyen de s’exprimer.

2. Tout a été élaboré entre structures traditionnellement "sur la même ligne" : chambre d’agriculture-syndicats agricoles majoritaires-élus-services administratifs.

3. Les associations représentant les habitants, y compris les associations environnementales, n’ont été ni consultées en amont, ni représentées au niveau de l’élaboration de cette charte.

4. Résultat : dans l’ensemble, les distances adoptées sont beaucoup trop courtes pour protéger réellement la population.

5. Rien de réellement contrôlable sur le terrain dans ces prescriptions techniques.

6. Hélas, pas vraiment sérieux tout ça.

7. C’est pourquoi notre avis ne peut être que très défavorable.

Cordialement,

Marcel Ricordeau, co-président de l’association Comité écologique ariégeois.

Le Chabot

Considérant que :
 Les pesticides se retrouvent dans toutes les masses d’eau du département, en zone de grandes cultures (basse Ariège) mais également en zone de montagnes,

 Leurs impacts négatifs sur l’environnement (faune et flore) et sur la santé humaine (utilisateurs, riverains, consommateurs) sont maintenant reconnus et documentés,

 Tous les plans et mesures adoptés ces 20 dernières années ont montré leur inefficacité,

Je demande que :

1 - Les pesticides soient interdits de vente et d’utilisation, hors dérogation exceptionnelle et motivée accordée par une commission comportant des représentants des APNE ;

2 - Les distances d’épandage de tout point d’eau ou susceptible d’être en eau soient de 50m ou 100m selon le produit ;

3 - Les distances d’épandage de toute habitation et lieu de vie soient de 150m pour tous types de produit ;

4 - Tout épandage soit entrepris par vent inférieur à force 1 sur l’échelle de Beaufort (très légère brise) ;

5 - L’épandage par voie aérienne (avion, hélicoptère, drone) soit interdit ;

6 - Le réseau hydrographique soit intégralement constitué par les points d’eau et cours d’eau définis à l’article L. 215-7-1 du code de l’environnement et les éléments du réseau hydrographique figurant sur les cartes 1/25000 de l’Institut Géographique National ;

7 - Les notion de fossés, ravine, en eau ou pas, soient retirée de l’arrêté car sujettes à confusion et interprétations opportunes ;

8 - Les produits classés "Biocontrôle" contiennent des pesticides dissimulés parmi les adjuvants. Ce sont donc des pesticides comme les autres. À ce titre, les consignes ci-dessus doivent s’appliquer.

A vous de participer à cette enquête publique en utilisant au besoin tous les points ci-dessus mais en les personnalisant pour pouvoir être pris en compte.

https://www.registre-numerique.fr/chartes-riverains-09/{{deposer-son-observation
https://www.registre-numerique.fr/chartes-riverains-09/{{documents

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document