Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Enquêtes publiques : les contributions du CEA > Chasse en Ariège : Avant le 12 mai, participation aux consultations (...)

dimanche 1er mai 2022

Chasse en Ariège : Avant le 12 mai, participation aux consultations publiques

La Préfecture de l’Ariège publie de façon alambiquée (et semble-t-il faussement datée) les projets d’arrêtés préfectoraux et les enquêtes publiques pour les diverses chasses.
Nous affichons ici les diverses procédures pour lesquelles nous vous invitons à participer avant le 12 mai.

Pour toutes les consultations, vous pouvez participer de trois manières : sur le site internet dont les liens sont publiés ci-dessous, par mail ou par courrier [1]

1 - Projet d’arrêté préfectoral relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2022/2023 dans le département de l’Ariège.
http://enqueteur.ariege.equipement-agriculture.gouv.fr/index.php/537473?lang=fr

Date limite de réponse : le 11 mai 2022

2 - Projet d’arrêté préfectoral portant définition des secteurs où la présence de la loutre est avérée dans le département de l’Ariège pour la période..
http://enqueteur.ariege.equipement-agriculture.gouv.fr/index.php/867548?lang=fr

Date limite de réponse : le 11 mai 2022

3 - Projet d’arrêté préfectoral fixant les fourchettes des plans de chasse aux grands gibiers pour la campagne de chasse 2022/2023
http://enqueteur.ariege.equipement-agriculture.gouv.fr/index.php/416846?lang=fr

Date limite de réponse : le 11 mai 2022

La consultation du public n° 1 est importante pour plusieurs points mais notamment parce que dans le projet d’Arrêté la chasse aux sangliers dans la Réserve de chasse et de faune sauvage du Mont Valier est toujours ouverte de début septembre à la mi-février.
Et quand on sait que c’est là que l’ourse Caramelles a été tuée cet automne 2021, il faut que cette chasse cesse ou en tout cas soit mieux cadrée. Il en va de la sécurité humaine comme celle des ours.

Voici un exemple de lettre envoyée à la Préfète pour ce cas :

Je viens de prendre connaissance de votre projet d’arrêté préfectoral relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2022-2023 dans le département de l’Ariège et en particulier de l’article 4 qui reconduit - de nouveau - la chasse au sanglier dans la réserve de chasse et de faune sauvage (RCFS) du Mont Valier jusqu’au 12 février 2023 (depuis la campagne 2019-2020, la chasse au sanglier est donc autorisée dans la RCFS du Mont Valier).

D’une superficie d’un peu plus de 90 km², la réserve domaniale du Mont Valier – créée en 1937 et gérée par l’Office national des forêts (ONF) – a pour objectif la protection et la conservation du gibier de montagne.

Ainsi, l’arrêté préfectoral du 23 octobre 2006 portant constitution de la RCFS du Mont Valier précise que « tout acte de chasse est strictement interdit en tous temps ». Toutefois, un plan de chasse pour certaines espèces de grands gibiers peut être exécuté. Et ce, conformément à l’article R. 422-86 du Code de l’environnement, tout acte de chasse étant interdit dans une RCFS, un plan de chasse ou un plan de gestion cynégétique peut être mis en œuvre en compatibilité avec la protection du gibier et la préservation de sa tranquillité.

Or, le projet d’arrêté préfectoral relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2022-2023 dans le département de l’Ariège dispose que « la chasse du sanglier [en battues, à l’affût ou à l’approche] est autorisée tous les jours dans la réserve de chasse et de faune sauvage du mont Valier ». Cette disposition spécifique autorise la chasse au sanglier tous les jours et ce, de début septembre à la mi-février, y compris en battue et en temps de neige, dans la RCFS du Mont Valier, depuis la campagne cynégétique 2019-2020. Quid de sa justification ainsi que des bilans respectifs des opérations et des prélèvements réalisés ?

La pratique de la chasse porte atteinte à la tranquillité du gibier de montagne. Qui plus est, la chasse en battue est particulièrement perturbante pour la faune sauvage, et notamment pour l’ours brun (pour mémoire, la mort de l’ourse « Caramelles » suitée de 2 oursons, survenue le 20 novembre 2021 à Seix, en vallée d’Estours (Couserans), lors d’une battue au sanglier avec des chiens).

Au vu de ce qui précède, je vous invite à bien vouloir prendre en considération ces éléments en ce qui concerne la gestion cynégétique du sanglier dans la RCFS du Mont Valier pour la campagne 2022-2023 ; sa chasse n’a pas lieu d’être. En cas de nécessité, des opérations de destruction administrative – conduites par des agents assermentés de l’ONF – pourraient être alors ordonnées.


Voir en ligne : https://www.ariege.gouv.fr/Publications/Consultations-du-public/Consultations-du-public-direction-departementale-des-territoires/Chasse-et-faune-sauvage/Procedures-en-cours


[1Par voie électronique à l’adresse : [Par voie électronique à l’adresse : annick.fraisse@ariege.gouv.fr

Ou par voie postale à l’adresse suivante : Direction départementale des territoires – Service environnement - risques - unité biodiversité - forêt – BP 10102 – 10 rue des Salenques – 09007 FOIX CEDEX

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document