Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Agriculture, Santé, Alimentation > Ondes électro-magnétiques. Hypersensibilité. Sources nuisibles > Antennes 5G en Ariège : localisez-les et interpelez votre maire

mercredi 25 août 2021

Antennes 5G en Ariège : localisez-les et interpelez votre maire

Mise à jour permanente des infos relatives à la 5G et aux ondes électromagnétiques et radiotéléphoniques.

MàJ du 25 août 2021
En un peu plus d’un semestre, ce sont plus de 39 000 antennes relais qui ont été connectées au réseau afin de déployer la 5G !
Consultez et partagez la mise à jour de la carte de France des 39 000 antennes relais 5G ! Cliquez sur la carte puis agrandissez le zoom, localisez-vous et voyez si votre maire a accepté l’antenne 5G. Si oui, interpelez-le directement par ce site :

Alors même que le Haut Conseil pour le Climat s’est légitimement inquiété de l’impact de la 5G sur nos émissions de gaz à effet de serre, qu’aucun débat public n’a eu lieu pour vérifier l’utilité sociale de ce prétendu "progrès", les opérateurs avancent à marche forcée.

Pendant que la 5G va accroître notre exposition aux champs électromagnétiques de 30%, certains équipementiers s’apprêtent à commercialiser des milliards d’objets connectés dont l’intérêt premier sera de collecter massivement nos données personnelles et surveiller nos moindres faits et gestes.

Face à cette fuite en avant, nous n’avons d’autre choix que de rester mobilisés. Dès à présent, vous avez la possibilité de consulter et partager la carte de France des antennes 5G et interpeller votre maire (ci-dessus).


MàJ du 19 juin 2021 Alors la 5G, technologie acceptée démocratiquement par les citoyens ou au contraire assénée autoritairement pour un type de société non voulu démocratiquement ?

C’est pour comprendre vers où la 5 G nous entraîne qu’un citoyen, élu municipal d’une toute petite commune du Tarn, vient réfuter le document de 20 pages envoyé à tous les maires de France par le gouvernement.
Nous invitons donc les maires d’Ariège à lire ce document pour ne pas rester bêtement englués dans les filets malicieux de la prose étatique.

Vous pourrez lire ce document édifiant dans le PDF ci-joint dont voici le début :
Le 9 décembre 2020, le Ministre de l’Économie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire, et le Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, ont adressé un courrier à tous les maires du pays au sujet de la 5G. Leur lettre-plaidoyer est accompagnée d’un « Guide à destination des élus » à l’enseigne du gouvernement : L’essentiel sur la 5G.

Cette brochure de 20 pages contient tout un ensemble d’informations et de partis pris qui méritent d’être commentés, confrontés à d’autres sources et à une vision plus complète des enjeux du très haut débit mobile. Lisez la brochure du gouvernement si vous ne l’avez pas fait ; puis lisez les pages qui suivent, pour être en mesure de répondre justement aux sollicitations des habitants de vos communes. Je me permets de m’adresser à vous, et de produire une réponse à ce Guide gouvernemental, alors que je suis un simple élu municipal d’une toute petite commune de 90 habitants, un simple citoyen en fait. Simplement, je me documente depuis quinze ans sur la « révolution numérique » permanente, ses enjeux, ses consé- quences, dans le cadre de mon travail, de mes engagements, de l’éducation de mes enfants. Le résultat de ces recherches est que je pense qu’en général, les citoyens et leurs représentants minimisent les problèmes, souvent graves et insolubles, posés par le développement incessant des Technologies de l’Information et de la Communication. Au-delà de tel fait ou tel chiffre, le passage à la 5G est porteur d’un véritable projet de société. Mais lequel ? C’est cela l’enjeu primordial de la 5G, à ne pas prendre à la légère.

Voir le Fichier : 5G_pas_dans_lessentiel_VDEF_coul.pdf


MàJ du 3 mai 2021
Paru début 2021 dans un silence médiatique assourdissant, « Le livre noir des ondes » (Ed. Marco Pietteur) ébranle le discours pseudo-rassurant des autorités sanitaires et la stratégie du doute mise en œuvre par les industriels. S’appuyant sur 6000 publications scientifiques et sur l’étude d’une cohorte de 3000 patients devenus intolérants aux ondes, ce livre nous convainc d’adopter la sobriété électromagnétique. On y trouve de nombreux conseils pour mieux se protéger, mais aussi des pistes de traitements. Cet ouvrage d’utilité publique, à se procurer d’urgence, fait état d’une expertise collective et internationale coordonnée par le professeur Dominique Belpomme.

4 pages- Belpomme- NéoSanté

Ce cancérologue, à la tête de l’Institut européen de recherche sur le cancer et l’environnement (ECERI), œuvre depuis de nombreuses années pour informer le public. Alors que la 5G se déploie à marche forcée, avec d’autres médecins et chercheurs, il lance aujourd’hui un appel à la résistance citoyenne.
Lisez les 4 pages du NeoSanté n°111 que nous mettons en accès libre ici dans le PDF ci-joint.


MàJ du 20/04/2021
En Ariège les antennes 5G avancent inexorablement. Et les maires n’osent pas s’y opposer. Faites-le à leur place en les interpelant à travers cette carte interactive et osez dire "Je m’oppose à la 5G" !https://partage.agirpourlenvironnement.org/s/antennes-relais-5g/


MàJ du 20/04/2021
Campagne de presse pour la 5G : mais à quoi joue l’ANSES en ne démentant pas ?
Notre brève ici


MàJ du 24/09/2020 Déploiement de la 5G : « Nous, “amish du numérique”, ne récusons en rien l’innovation, mais nous croyons à la réflexion en commun »

Quatre anciens conseillers politiques et juristes, experts du numérique, demandent une « délibération collective » pour que la 5G ne tourne pas au fiasco.

Le Monde du 24/09


MàJ du 23/09/2020
Fin mai, le ministère des finances listait les zones françaises qui devaient s’équiper en priorité en réseaux de radio-téléphonie (mobile (4G) et mobile à très haut débit (5G).

Position du CEA sur les ondes électromagnétiques et radio téléphoniques

Art. 1er. – La première liste des zones à couvrir par les opérateurs de radio-communications mobiles, pour l’année 2020, au titre du dispositif de couverture ciblée inscrit dans les autorisations d’utilisation de fréquences susvisées, est définie par l’annexe du présent arrêté.
Art. 2. – Dans chaque zone, les opérateurs désignés sont tenus de fournir des services de radiotéléphonie mobile et d’accès mobile à très haut débit dans les conditions prévues par les autorisations mentionnées à l’article 1er, au moyen de l’installation de nouveaux sites dont le nombre est défini en annexe, en vue notamment d’assurer la couverture des points d’intérêt de la zone.
Art. 3. – Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait le 27 mai 2020.

Zones d’installation des pylônes
L’arrêté du 27 mai

Pour l’Ariège, un certain nombre de pylônes équipés devaient s’ériger selon la distribution que nous mettons ici en PJ à gauche. A droite, tout le document.

MàJ du 21/09/2020
Ces dernières semaines, l’enjeu environnemental de la 5G a pris un tournant politique, avec la publication d’une tribune d’une soixantaine d’élus demandant un moratoire.

Près d’un millier de militants anti-5G étaient réunis le 19 septembre à Lyon, pour la première grande manifestation d’ampleur contre le déploiement de cette technologie imposée autoritairement.

Dans le cortège lyonnais, beaucoup de militants écologiques étaient présents, tels les membres d’Extinction Rebellion, qui avaient déployé une banderole rappelant les dommages du numérique, la pollution causée par les data centers, l’exploitation des métaux rares, le « néocolonialisme » nucléaire ou des énergies vertes. Alternatiba et Agir pour l’environnement tenaient un stand dans le village associatif Stop 5G, installé sur les quais du Rhône, à côté des Robins des toits, qui préparent un recours juridique contre l’attribution des fréquences. On a également croisé les Faucheurs d’OGM, qui dénonçaient l’emballement numérique autour de l’agriculture connectée. Nicolas Bérard, auteur du livre 5G mon amour, était venu présenter son travail : « Dire que la 5G est moins énergivore est totalement faux. On le voit bien en Chine d’ailleurs. Le réseau 5G consomme trois fois plus que les réseaux précédents et ils sont obligés d’éteindre les antennes la nuit car cela leur coûte trop cher. »

Infos tirées de l’article de REPORTERRE du 21/09/2020

MàJ du 19/09/2020

Les pylônes (40 m ) pour les relais téléphoniques commencent à s’ériger dans nos régions. Les opérateurs se défendent en parlant d’obligation par l’État de couvrir toutes les zones blanches.

Le collectif de Ste Croix Volvestre à Mme Delga

Est-ce que les gouvernements prennent toutes les précautions sanitaires avant de promulguer ces obligations ? Non, ce sont des considérations commerciales, technologiques et plus grave, le souci à terme du contrôle des citoyens dans tous les aspects de leur vie. Parce que ces pylônes, soi-disant pour la 4G seront bien sûr prêts pour la très proche 5G ! Tout et tous connectés !
C’est grave pour la santé, grave pour la liberté de chacun, grave pour l’environnement, grave pour le type de société que les maîtres du monde voudraient établir partout.
Nous mettons ci-contre le courrier que le collectif "Les voisins directs" ont envoyé à l’administration et aux élus. A méditer et à diffuser !

MàJ du 12/09/2020

Le livre de Jean Pillette sur les antennes et les ondes electro-magnétiques

Un livre à télécharger :
Antennes de téléphonie mobile, technologies sans fil et santé de Jean Pillette, Dr en médecine. PDF ci-contre

MàJ du 09/06/2020 OUI à la 5 G, si...Mode ironique...

MàJ du 13/03/2020
Sarthe : un éleveur aurait-il perdu 200.000 lapins en 4 ans à cause... des ondes ?
Le CEA : Bon mais pourquoi un élevage de 30 000 lapins ? Enfin ce n’est pas la question de cet article...

Un éleveur du nord-sarthe alerte sur l’hécatombe qu’il a subi dans son élevage. Patrick Pilon, éleveur à Saint-Longis, a perdu 200.000 lapins en 4 ans. D’où cela vient-il ? Pas de l’alimentation ni de l’hygiène. D’après une expertise privée d’un géobiologue de la Chambre d’Agriculture de la Sarthe, il y a un excès d’ondes à hautes fréquences dans son exploitation. Une mesure réalisée à l’intérieur du bâtiment indique une fréquence de 600 mV/m à 800 mV/m, alors que la recommandation du géobiologue est de 500mV/m.

À 140 mètres de son premier bâtiment est installée une antenne-relais, depuis 2004. Depuis le passage à la 3G, puis à la 4G, l’éleveur rencontre des problèmes : "À la naissance, ils sont plus petits qu’avant, et je n’ai aucune explication. Ils ont un comportement anormal : ils ne mangent pas, ils ne grossissent pas au départ, sans qu’il y ait de pathologie particulière... Il y a un souci, et ça fait quatre ans qu’on cherche..." Aujourd’hui, Patrick élève 20.000 lapins, contre 30.000 auparavant.

C’est la goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase selon l’expert, mais rien n’est formellement prouvé. Toutes les normes françaises sont respectées. Ni l’expert, ni Patrick Pilon n’incriminent l’antenne, mais cela pourrait être un facteur du phénomène. L’éleveur a revu son installation électrique. Il y a du mieux, mais ça n’est pas encore ça. En menant son enquête, il a découvert que d’autres éleveurs étaient concernés.
...................................
Tout l’article de FRANCE BLEU Sarthe


MàJ du 15/04/2019
Bruxelles : refus de développer la 5G par la ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée du Logement, de la Qualité de Vie, de l’Environnement et de l’Energie.

Mme Fremault a correctement identifié qu’un projet pilote 5G n’est pas compatible avec les normes belges de radioprotection (9 V/m, ou 95 mW/m2) , et a déclaré qu’elle n’avait pas l’intention de faire une exception.

« Je ne peux pas accueillir une telle technologie si les normes de radioprotection, qui doivent protéger le citoyen, ne sont pas respectées, 5G ou non. Les Bruxellois ne sont pas des cobayes dont je peux vendre la santé à profit. Nous ne pouvons rien laisser au doute. » a-elle déclaré.


Les sites expérimentaux 5G en métropole

Reporterre titre le 22 février 2019 : Avec la 5G, nous sommes tous des rats de laboratoire
La France s’apprête à déployer la 5G, qui repose en partie sur l’utilisation d’ondes à très haute fréquence. Aucune étude épidémiologique n’ayant été faite, scientifiques, médecins, et jusqu’aux services de l’État s’alarment.

Et dans le PDF, vous verrez les supports 5G expérimentaux autorisés en métropole,
par opérateur. Aucun en Ariège mais 10 en Haute Garonne (par SFR).

***

Deux formes de pétitions à signer. Une internationale et une à usage français.C’est mieux de les signer toutes les deux.

Française : C’est une cyberaction qui envoie un message aux élus au fur et à mesure des signatures : https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/moratoiresurlamiseenplacedelagauniv-2990.html#signsans

Internationale : Pétition ouvrir l’onglet SIGN HERE puis INDIVIDUAL
Aide pour les non anglophones :
First Name : prénom
Last Name : nom de famille (pas obligatoire dans la pétition)
City : ville
Country : pays (il faut faire défiler la liste jusqu’à France par exemple)
Email Address : adresse courriel.
Les autres fenêtres ne sont pas obligatoires.
Pour finir, il faut obligatoirement cocher deux phrases en anglais. La 1ère est traduite ainsi :
Je reconnais que mon nom sera inclus dans la liste de signataires soumis aux gouvernements et des corps(organismes) intergouvernementaux.
La seconde :
Je donne ma permission de faire publier mon nom à la page de Signataires sur ce site Web.

***

Début du texte de la pétition :

"Nous soussignés, médecins, scientifiques, et membres d’organisations environnementales de (x) pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international.

Les entreprises de télécommunications à l’échelle mondiale sont bien résolues, avec l’appui des gouvernements, à déployer dans les deux prochaines années, le réseau sans fil de cinquième génération (5G). Cette décision produira ce qui est considéré comme un changement sociétal sans précédent à l’échelle mondiale. Nous aurons ainsi des maisons « intelligentes », des entreprises « intelligentes », des autoroutes « intelligentes », des villes « intelligentes » et des voitures autonomes. Pratiquement tout ce que nous achetons et possédons, depuis les réfrigérateurs et les machines à laver jusqu’aux cartons de lait, en passant par les brosses à cheveux et les couches pour bébés, contiendra des antennes et des micropuces et sera connecté sans fil à l’Internet. Toute personne sur terre aura accès instantanément à des communications sans fil à très haut débit et à faible latence, et ce dans les coins les plus reculés de la planète, jusque dans les forêts pluviales, au milieu de l’océan et dans l’antarctique.

Ce que la plupart des gens ignorent, c’est que cette nouvelle réalité entraînera aussi un changement environnemental sans précédent à l’échelle planétaire. Il est impossible d’imaginer la densité prévue des émetteurs de radiofréquences. Outre les millions de nouvelles stations de base terrestres 5G qui seront installées et les 20 000 nouveaux satellites qui seront lancés dans l’espace, 200 milliards d’objets émetteurs, selon nos estimations, feront partie de l’internet des objets d’ici 2020, et un billion d’objets quelques années plus tard. Il y a eu un déploiement commercial de la 5G à basse fréquence et à faible débit au Qatar, en Finlande et en Estonie mi-2018. Quant au déploiement de la 5G à très hautes fréquences (ondes millimétriques), il devrait commencer dès la fin 2018.

Malgré un déni généralisé, nous disposons déjà de preuves accablantes indiquant que le rayonnement des radiofréquences (RF) est nuisible à la vie.

Appel contre le déploiement de la 5G

Les données cliniques accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes d’une grande variété de végétaux et d’animaux et les données épidémiologiques qui prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne – le cancer, les maladies du cœur et le diabète – sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique, constituent un corpus de plus de 10 000 études publiées dans des revues dotées de comités de lecture."

Un bain d’ondes EM !

(La suite du texte est dans le document en PDF ci-contre.)


Janvier 2019 - Pour frémir davantage sur l’excitation de l’avancée de la 5G, voyez cet article.


5G : feuille de route de l’ARCEP

Et en France l’excitation gagne jusqu’à l’ARCEP, l’Agence de régulation des communications électroniques et des postes.

Leurs fantasmes à découvrir dans le PDF ci-contre :

Faisons de la 5G une priorité pour la France ! ................................................. 4 Le secteur des télécoms est en ordre de marche, prêt à relever le défi de la 5G .5 Les objectifs de la France ...........................................................................6
La 5G, une innovation au service de la transformation numérique ............... 8
Une nouvelle génération, plusieurs ruptures technologiques ......................... 8
Une variété d’usages nouveaux, du grand public à l’industrie ....................... 9
Des fréquences sont déjà disponibles pour la 5G ........................................ 10
La France au cœur d’une démarche européenne coordonnée ...................... 12
Les pouvoirs publics mobilisés pour l’arrivée de la 5G ................................. 13
Quatre chantiers prioritaires pour faire de la 5G un succès .......................... 15 Chantier n°1 – Libérer et attribuer les fréquences radioélectriques .............. 15 Chantier n°2 – Favoriser le développement de nouveaux usages .................. 15 Chantier n°3 – Accompagner le déploiement des infrastructures de la 5G ..... 16 Chantier n°4 – Assurer la transparence et le dialogue sur les déploiements et
l’exposition du public ................................................................................. 17

Les lacunes de ces flambées technologiques, et dont ces organismes ne se préoccupent nullement : la SANTÉ physique et psychique des humains, des animaux et des plantes...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document