Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Agriculture, Santé, Alimentation > Ondes électro-magnétiques. Hypersensibilité. Sources nuisibles > Une électro-sensible en Ariège : Elisabeth, filmée par Christian (...)

lundi 18 octobre 2021

Une électro-sensible en Ariège : Elisabeth, filmée par Christian Lebon

Cet article-blog essaiera d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la réalité de l’hyper sensibilité aux ondes électro-magnétiques. Le CEA a essayé d’être, depuis une dizaine d’années, un soutien pour les EHS du département. Une rubrique entière de ce site y est consacrée : https://cea09ecologie.org/ecrire/?exec=rubrique&id_rubrique=103

En 2008, Élisabeth devient sensible aux ondes électromagnétiques. Elle tombe malade. Sa vie devient infernale, elle est en recherche permanente de zones blanches pour vivre.

Élisabeth va lutter pendant plusieurs années pour s’en sortir, elle essaie différentes solutions de soins.

En 2021, Élisabeth se porte mieux. Toujours électrosensible, elle a pu tout de même retrouver sa maison, isolée au fond d’une vallée où aucun réseau ne passe.

Voici le film de Christian Lebon


La justice a reconnu en 2015 l’existence d’un handicap lié à une électrosensibilité aux ondes magnétiques. Les symptômes sont réels mais la cause n’est pas encore scientifiquement établie. Pour le Pr Belpomme, cancérologue et membre de l’Association de recherche thérapeutique anti-cancéreuse (Artac), il s’agit d’une maladie à part entière. Voir : https://cea09ecologie.org/spip.php?article217

MàJ 18 mai 2021 - La pollution électromagnétique est d’autant plus dangereuse qu’elle est invisible, inodore, totalement ignorée ou au mieux largement sous-estimée. L’intolérance aux ondes nous guette tous, seule une prise de conscience générale et planétaire pourra limiter la prévalence exponentielle de ce syndrome irréversible et incurable.

Vous trouverez toutes les informations sur cette Journée dans l’article suivant :
http://coeursdehs.fr/16-juin-2021-4eme-journee-mondiale-de-lelectrosensibilite/

Les actions très simples que l’association Cœurs d’EHS suggère de mettre en place pour marquer cette Journée ont pour triple objectif de :
 sensibiliser le grand public à la toxicité des ondes,
 informer sur le Syndrome d’Intolérance aux Champs Électro Magnétiques ou SICEM [1],
 susciter compréhension et bienveillance envers les EHS qui ne pourront bientôt plus survivre nulle part (Cf. dépliant ci-joint).

Voir nos autres articles sur les HES : Électro-Hyper-Sensibles : des témoignages
La rubrique : https://cea09ecologie.org/spip.php?rubrique103


2018 - L’association Zone blanche en vallée de l’Artillac a défilé dans les rues de Foix pour sensibiliser sur la condition des personnes électrosensibles et demander la création d’une zone blanche en Ariège.

Les manifestants se sont rendus devant la préfecture pour remettre un courrier à Mme la préfète en lui demandant de créer une zone vierge de toutes émissions d’ondes électromagnétiques. « On attend un rendez-vous avec Mme la préfète pour voir comment l’Etat peut nous aider. », explique Elisabeth, 62 ans, munie d’un bonnet de protection anti-ondes.

Le lieu proposé est la vallée de l’Artillac sur la commune de l’Esplas-de-Sérou. L’association souhaite ainsi permettre aux personnes électrosensibles de bénéficier d’un lieu pour « vivre normalement », selon les termes inscrits sur une pancarte.

Les manifestants ont ensuite fait le tour des marchés, place Saint-Volusien puis devant la halle aux grains, pour distribuer des tracts aux passants.

Le hameau abandonné de Sabar, à Esplas-de-Sérou, accueillera-t-il la première « zone blanche » d’Ariège ? La population accueille favorablement le projet. Une association a été créée pour l’aider à voir le jour.

Le Comité Ecologique Ariégeois soutien ce projet pour des raisons humanitaires d’une part et par principe de précaution d’autre part devant une pollution électromagnétique de plus en plus dense du fait des technologies de communication actuelles.
Les pouvoirs publics n’ont fait pour l’instant qu’écouter d’une oreille distraite ces lanceurs d’alertes que sont les Electro Hyper Sensibles, il est temps maintenant d’agir.


[1meilleur terme que "Électrosensibilité" que j’ai tout de même choisi d’utiliser car c’est un terme plus simple et mieux connu du grand public

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document