Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Actions > Protection : Faune, Flore, Forêts > Protection > LE BLAIREAU, "petit ours" de nos campagnes

samedi 21 décembre 2013

LE BLAIREAU, "petit ours" de nos campagnes

Pourquoi s’amuser à tuer ces adorables nounours qui participent à la biodiversité de nos campagnes et forêts.
Et ceci toute l’année et jusque dans leur terrier...
Voyez la page de l’ASPAS ci-dessous (Un film de Yann LEBECEL(5mn)

Et même les écoles Freinet en 1951, ne faisaient pas dans le sentiment en présentant les blaireaux aux enfants, n’hésitant pas à mettre une photo de blaireau mort en couverture du livret le présentant. On comprend pourquoi plusieurs générations prennent la chasse comme une habitude de vie, sans se poser de questions. Ci-dessous le livret de l’époque qui donne cependant aux enfants des informations intéressantes et neutres sur la vie et les mœurs des blaireaux.