Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Actions > Energie > Le nucléaire > La part du nucléaire dans l’énergie mondiale : le déclin inexorable

jeudi 26 novembre 2015

Ce qui devrait être dit à la COP21

La part du nucléaire dans l’énergie mondiale : le déclin inexorable

DOCUMENT SPÉCIAL de l’Observatoire du nucléaire

L’impression que l’on a de la part du nucléaire dans le mix énergétique est hyper-sur-évalué car les médias "aux ordres" nous assènent des images et des chiffres qui ne sont pas la réalité.
L’Observatoire du Nucléaire décrypte les données de l’AIE (Agence Internationale de l’Energie). Vous serez étonnés de ce document qui se lit facilement comme un diaporama.
D’abord la synthèse chiffrée ( image ) ensuite en cliquant sur le PDF, vous aurez accès à la démonstration.


Voir en ligne : L’Observatoire du Nucléaire