Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Actions > Energie > Le nucléaire > Le coût d’un accident nucléaire majeur...

vendredi 22 mars 2013

La version officielle ...

Le coût d’un accident nucléaire majeur...

Un rapport de l’officine publique IRSN...

L’IRSN est l’expert public en matière de recherche et d’expertise sur les risques nucléaires et radiologiques. L’IRSN est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle conjointe :
du ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie
du ministère du Redressement productif
du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
du ministère de la Défense
du ministère des Affaires sociales et de la santé

« Au total, un accident majeur, en France, pourrait coûter plus de 400 milliards d’euros, soit plus de 20 % du PIB français annuel. Le pays serait durablement et fortement traumatisé, car deux impacts se combineraient : il faudrait faire face simultanément à des conséquences radiologiques sévères sur une partie du territoire, et à de très lourdes pertes économiques, sociétales, ayant des conséquences internationales. L’Union Européenne serait affectée, et l’histoire garderait pendant longtemps la mémoire de la catastrophe. »

Ah...les milliards !!! C’est plus important que le bien-être de chacun de nous.
Pour compléter votre vision de ce thème, nous vous invitons à découvrir d’autres dimensions des risques nucléaires par le biais associatif et ONG Ici


Voir en ligne : Suite de l’article