Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Urbanisme > Transports > Ariège : beaucoup de routes pour les autos, et quoi donc pour les vélos (...)

jeudi 19 mai 2022

Ariège : beaucoup de routes pour les autos, et quoi donc pour les vélos ?

Cet article deviendra le blog du vélo en Ariège et des moyens de locomotion faible énergie... Bienvenue !

MàJ du 19 mai 2022

Le développement d’un réseau cyclable favorable au vélo du quotidien, au vélo-taf comme au cyclo-tourisme, répond à une nécessité devenue urgente au regard de l’enjeu climatique.
L’explosion des ventes de vélo constitue un indice parmi d’autres d’une prise de conscience citoyenne à ce sujet. Pourtant, le réseau cyclable reste plus que lacunaire en Ariège où les autorités ne sont guère à l’écoute des associations, lesquelles réunies en collectif se réjouissent d’être reçues le 31 mai prochain par la Présidente du département, Christine Tequi.

Le samedi 14 mai 2022, plusieurs dizaines de cyclistes ont convergé vers Saint-Girons. Certains sont venus de Foix ou Pamiers par la véloroute V81 aménagée en voie verte, hélas interrompue peu avant l’entrée de Saint-Girons. Un autre groupe est descendu depuis Soueix par la route des tunnels dont les autorités départementales refusent tout aménagement en voie verte, même occasionnel ou expérimental. Ce refus obstiné est d’autant plus incompréhensible qu’il existe une autre route parallèle à celle des tunnels.

Après un pique-nique fort convivial, les représentant-es des associations présentes ont entrepris un chantier éco-citoyen pour adapter aux vélos le cheminement entre le rond-point de l’hôpital et l’ancienne gare de chemin de fer. Aménager ainsi la totalité de l’emprise de l’ancienne voie ferrée permet de sécuriser l’entrée ouest de Saint-Girons pour les cyclistes.

Ce chantier éco-citoyen a d’ailleurs été l’occasion de rappeler l’absurdité du projet de « pénétrante », pudiquement rebaptisée « entrée sécurisée ouest de Saint Girons », dont le coût financier exorbitant ( 6,5 millions € ) prive de facto le département d’autres réalisations, notamment cyclables.

Dans une ambiance chaleureuse (et chaude !), la trentaine de participant-es au chantier collectif a donc comblé des nids-de-poule, fauché herbes et ronces et installé une signalétique. Ils ont ainsi poursuivi le travail engagé au cours d’un précédent chantier, le 17 septembre 2021.

  • vél09 de Foix
  • Cyclo&pattes de Pamiers
  • la Maison des mobilités de Foix
  • la coordination vélo Couserans

contact médias : 07 82 09 69 42


MàJ du 20 mars 2022

Communiqué de Coordination Couserans Vélo :

Avis à tous.tes les adeptes de la petite reine !

Samedi 26 mars, venez participer à la convergence cycliste printanière pour le marché de Saint-Girons. Des départs groupés sont prévus de Soueix (renseignement 07 82 09 69 42), de Moulis (renseignements 07 55 00 79 55), de Lescure (renseignements 06 27 11 19 79) et Fabas (renseignements 06 23 44 46 54). Les gens qui sont sur Saint-Girons pourront rejoindre le groupe venant de Moulis au rond-point Balagué, vers la piscine ou celui venant de Soueix au rond-point d’Eycheil.

Merci d’imprimer et de diffuser le flyer-affiche !

Sachez aussi qu’il est possible d’emprunter des vélos à la Bicycle-rit, soit durant le marché de Soueix le mercredi après-midi ou sur demande (07 82 09 69 42). Quelques exemples de vélos disponibles au prêt sont présentés sur le site de l’association "ça tourne en bon" : https://catourneenbon.wordpress.com/

A Saint-Girons, la Bicycle-rit offrira le verre de l’amitié aux valeureux-ses cyclistes présent-es pour fêter le projet "Ateliers des Cyclovallées", lauréat du dispositif Avenir Montagnes Mobilités. Ce projet financé sur 3 ans prévoit de créer un réseau coopératif d’ateliers vélos citoyens dans le Couserans afin d’encourager la vélonomie et les déplacements quotidiens à vélo.

Au plaisir de pédaler ensemble !


Bonjour,

Si le monde d’après la pandémie essaie furieusement de ressembler à celui d’avant, il ne tient qu’à nous pour empêcher une si funeste perspective. Ne soyons pas impressionnables/ Par tous ces gens déraisonnables/ Vendeurs de peur en abondance/ Angoissants, jusqu’à l’indécence chantait HK le printemps passé. Alors continuons à "danser encore", mais aussi à marcher, à pédaler, à rire et à s’embrasser. Pour vivre bien, en toute simplicité, ici dans nos vallées comme partout ailleurs sur la planète.

Remercions les généreux-ses donateur-ices qui ont répondu à l’appel à solidarité de l’association "ça tourne en bon" pour rembourser la remorque volontairement incendiée l’automne passé par des tristes personnages encore non identifiés. Cette remorque chargée de vélos destinés à un événement en faveur des déplacements doux dans nos vallées avait été aimablement prêtée par un particulier. Mais elle n’était pas couverte par l’assurance de l’association qui ne couvre que ce qui lui appartient. Un peu plus de 1000 euros ont pu être récoltés et ont été remis au propriétaire de la remorque. Ce bel élan de générosité montre que la solidarité l’emporte sur la stupidité et que les causes justes sont plus fortes que des actes de vandalisme.

coordination-couserans-velo@mailo.com

Lancée l’automne passé par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), l’enquête pour établir le baromètre des villes cyclables a été rendue publique tout récemment. Le résultat pour Saint-Girons n’est pas fameux. Vous le trouverez ici : https://barometre.parlons-velo.fr/2021/palmares/#12.18/42.96648/1.12638

Les points les plus problématiques sont la sécurité pour les enfants et les personnes âgées et le réseau d’itinéraires cyclables très restreint. Un point encourageant tout de même est l’importante participation à cette enquête : 82 réponses, soit 12,8 pour 1000 habitant-es, le taux le plus élevé des villes d’Ariège (Foix et Pamiers) et même au-delà. Preuve que les habitant-es de Saint-Girons et environ se sentent concerné-es par la promotion du vélo au quotidien. Les élu-es sauront-iels répondre à ces attentes ?

Qui voudrait participer à l’organisation des prochaines convergences à vélo ? Qui souhaite poursuivre l’aménagement de la voie verte écocitoyenne ouverte l’automne passé entre Saint-Lizier et Saint-Girons ? Manifestez-vous ! Toutes les forces vives sont bienvenues.
coordination-couserans-velo@mailo.com
Nous vous rappelons que les ateliers de réparation vélos se tiennent toujours sur le marché de Soueix tous les mercredis dès 15h30 et qu’il est possible d’y emprunter des vélos de tout type aussi longtemps que vous en avez besoin.

Et pour celles et ceux qui considèrent qu’il est urgent de ralentir et souhaitent agir ensemble dans ce sens, sachez qu’une marche pour le temps libéré partira le 8 mars de Castex, près de Daumazan s/Arize pour rejoindre Saint-Jean-Pied-de-Port le 2 avril. Des accueils et des événements sont prévus à chaque étape. Plus d’info ici : https://www.facebook.com/caravanedutemps

Merci d’avoir eu la patience d’avoir lu ce texte jusqu’au bout.

Au plaisir de vos nouvelles,
Philippe


MàJ du 28 janvier 2022 Ces nouvelles sont envoyées par Philippe (coordination-couserans-velo)

L’année 2022 verra-t-elle la bicyclette se faire une petite place au soleil dans le Couserans ? Les paris sont ouverts, mais voici quelques nouvelles pour déjouer les pronostics des esprits pessimistes.

En fin d’année passée, nous avons planché sur un projet pour répondre à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par le programme Avenir Montagne Mobilités, un dispositif de l’Etat français pour promouvoir une mobilité inclusive dans les territoires de montagne. Nous avons élaboré ce projet à trois : Angel, mécanicienne vélo engagée dans des cyclofficines de Toulouse et Paris, Nico de l’atelier Arize2roues à la Bastide-de-Sérou, et mézigue. Le dossier déposé s’intitule "Ateliers des cyclovallées- création d’un réseau coopératif d’ateliers vélos citoyens dans le Couserans". L’idée est d’ouvrir des ateliers participatifs fixes ou mobiles dans différentes parties du Couserans, en s’appuyant sur l’expérience de la Bicycle-rit à Soueix et d’Arize2roues à la Bastide. Il est prévu d’ouvrir un atelier fixe à Saint-Girons et plusieurs autres, fixes ou mobiles, dans les vallées et les coteaux. Ces ateliers serviraient à développer la vélonomie, mais aussi à soutenir les initiatives locales pour promouvoir les déplacements à vélo. Ce projet est prévu sur 3 ans et tout est encore à construire, avec l’implication des habitant-es qui souhaitent s’engager en faveur du vélo au quotidien. Celles et ceux qui voudraient en savoir plus sur ce projet peuvent recevoir le dossier (15 pages) en répondant à ce mail, ou en discuter de vive voix aux marchés de Soueix, de Saint-Girons ou ailleurs.

Pour que notre projet soit recevable, il était indispensable qu’une collectivité publique le valide. Notre démarche a été faite en concertation avec Laurent Sainrau, chargé de mission mobilité auprès de la com’com, mais il a fallu nous démener pour que la com’com se positionne officiellement. Grace à Cathy Téqui et Emmanuel Barnet, Conseillers municipaux respectivement à Soueix et Saint-Girons, nous avons pu savoir que la décision se prendrait par le bureau de la com’com, organe exécutif qui compte plus de 30 membres, la veille du délai du dépôt de dossier... délai heureusement prolongé d’une semaine. La décision fut certes positive, mais le débat fut houleux selon les échos reçus, et nous devrons présenter le projet aux élus pour qu’ils s’assurent de sa conformité avec les lignes directrices du Plan global des déplacements du Couserans.

Le projet est porté par l’association "ça tourne en bon", seule association constituée qui promeuve le vélo au quotidien dans le Couserans. Il est prévu à terme que ce projet soit repris par une association qui englobe tout le Couserans. Pour cela, l’idée serait de transformer la coordination Couserans vélo en association officielle, ce qui nécessite de rédiger des statuts, de rassembler un comité et d’approuver ces choix en assemblée générale constitutive.

Le CEA m’a invité à une émission à Radio transparence pour présenter l’avenir du vélo dans le Couserans. Vous pouvez écouter cette émission ici : https://cea09ecologie.org/spip.php?article232

La com’com recherche un responsable de mission "vélo" pour mettre en place un Plan Vélo dans le Couserans. Si vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressées, faites-leur passer l’info !
https://couserans-pyrenees.fr/opportunites-emploi/

Les convergences reprendront-elles au printemps ? Tout est possible, mais rien n’est sûr. En attendant, bien équipé-es, il fait bon pédaler sous le soleil radieux de l’hiver rigoureux.

Prenez soin de vous !


21/09/2021 - communiqué de la Coordination Couserans à vélo

Bonjour à tou.te.s,

Placées sous le signe de la semaine européenne de la mobilité, mais aussi sous celui des journées contre la réintoxication du monde, plusieurs actions en faveur du vélo se sont déroulées ces derniers jours. Autant d’occasions pour réaffirmer la nécessité de développer des voies vertes et des itinéraires cyclables sécurisés dans nos vallées.

Vendredi, un chantier collectif a permis d’ouvrir une portion manquante de voie verte entre Saint-Lizier et Saint-Girons.

Empiétant sur le tracé de l’ancienne voie ferrée, cette voie verte "éco-citoyenne" part du rond-point du CHAC (où se termine la voie verte venant de Prat) et rejoint l’allée Pierre Sémart au niveau du fitness "La salle" ; depuis là, on peut accéder facilement à Saint-Girons par cette allée peu fréquentée, en passant au-dessus de l’ancienne gare, jusqu’au rond-point Balagué. Tous les cyclistes venant de Prat ou du CHAC peuvent désormais prendre cet itinéraire. Attention ! Le confort de roulement n’est pas parfait, mais nous espérons que les autorités publics installeront rapidement un revêtement adapté aux vélos, si les usagers font pression. Vous trouverez en PJ quelques images de ce chantier et le tract diffusé à cette occasion.

Samedi et dimanche, la route des tunnels était transformée en voie verte éphémère.

Samedi, malgré une pluie presque continue, une remontée enchantée des tunnels a ravi de nombreux courageux, nécessairement curieux de nature. Dans chaque tunnel, une nouvelle surprise. Un barrage de clown, un didgeridoo tribal, une chanteuse folk, un bal trad. A chaque fois bien à l’abri et avec une acoustique irréprochable. De quoi donner des idées pour les prochaines fois ! Les tunnels peuvent devenir des espaces déroutants d’expression artistique.
Dimanche, une balade à vélo a été l’occasion de faire découvrir les possibles voies vertes pour relier entre eux les villages du Haut-Salat.

Mais les voies vertes ne sont pas du goût de tout le monde..!

Vendredi soir, des voyous ont balancé dans le Salat des vélos d’enfants qui servaient de décoration sur le rond-point de Kercabanac, à l’entrée de la route des tunnels. Et dans la nuit, ils ont incendié une remorque où se trouvaient des vélos destinés à être mis en prêt le lendemain. Plainte a été déposée, mais cette violence gratuite choque et trouble. Jusqu’où certains fanatiques de la bagnole sont-ils prêts à aller pour défendre leur territoire ? Peut-être que face à la justesse de notre cause, le seul argument qu’il leur reste pour s’y opposer est l’agressivité et l’intimidation ?

Le temps est peut-être venu de changer de stratégie.

Prenez soin de vous !

coordination-couserans-velo@mailo.com


7 Octobre 2019 -
La coordination vélo Couserans vise à rendre la pratique du vélo sûre, agréable et accessible au plus grand nombre dans le pays couserannais. Elle organise pour cela cette journée :

Le samedi 12 octobre prochain, des groupes de cyclistes convergeront vers St. Girons pour demander des meilleures conditions de circulation et pour montrer que le vélo est convivial, écologique, agréable et crée de la bonne humeur. C’est un mode de déplacement d’avenir, aussi dans le Couserans. Nous invitons la population à nous rejoindre aux départs de :

 Prat (9h30, sous la halle)
 Castillon (9h30, à l’Office de tourisme)
 Moulis (10h, rond-point)
 Castelnau-Durban (9h, sous l’allée de platanes)
 Lescure (10h, devant l’école)
 Biert (9h, devant le café)
 Soueix (9h30, sous la halle)

Nous nous retrouverons tous ensemble au marché, aux environs de 11h. Ensuite, nous effectuerons un tour en ville qui passera par plusieurs points critiques pour les vélos. Le dimanche 13, le plaisir du déplacement doux se prolongera sur la route des tunnels (entre Lacourt et Kecabanac) fermée au trafic motorisé et ouverte aux balades à pied, cheval, trottinette ou bicyclettes, en familles ou entre amis.

Pour cette occasion, plusieurs collectifs, associations et simples individus ont formé la coordination vélo Couserans. Elle vise à rendre la pratique du vélo sûre, agréable et accessible au plus grand nombre dans le pays couserannais. Son but est de faciliter et de développer ce mode de déplacement écologique, non seulement à St. Girons et dans les communes limitrophes, mais aussi dans les vallées et collines du Couserans. Elle est composée des associations « ça tourne en bon » et « Bien vivre en Bas-Salat », du club cyclo-sportif « la pédale pratéenne » du collectif « A’Lez à vélo » et de la Coalition Climat en Ariège.

Les conditions de sécurité pour se déplacer quotidiennement à vélo sont très médiocres dans le Couserans. Pour aller dans le Castillonnais, le Haut-Salat ou le Volvestre, les vélos doivent partager la route avec le trafic motorisé qui roule souvent à vive allure. L’accès à St. Girons que ce soit depuis Moulis ou la route de Foix, mais plus encore depuis St. Lizier, est particulièrement risqué, avec de nombreux points noirs en matière de sécurité. Pourtant, des voies vertes existent. L’une relie le Seronnais jusqu’à Vernajoul, près de Foix ; l’autre, inaugurée l’année passée, relie le Bas-Salat, entre Prat et St. Lizier. Malheureusement, les derniers kilomètres qui permettent d’accéder à St. Girons ont été bizarrement « oubliés », si bien que de nombreux usagers du vélo sont réticents à prendre ces voies vertes pour se rendre à la ville.

Des solutions simples existent pour remédier à ces difficultés de déplacement. Voici quelques propositions :
 Pour prolonger la voie verte qui arrive à St. Lizier, il serait possible d’aménager l’ancienne voie ferrée qui surplombe la route actuelle jusqu’à l’ancienne gare ; un passage sous-terrain sous le rond-point du CHAC faciliterait la transition et permettrait un accès sûr vers le centre hospitalier.
 La voie verte venant du Séronnais pourrait être prolongée le long de la route départementale jusqu’au début de l’ancienne route de Foix à partir de laquelle un itinéraire cyclable jusqu’au centre de St. Girons pourrait être indiqué.
 Pour relier le Castillonais, un itinéraire cyclable pourrait être mis en place, soit en construisant une piste cyclable le long de la route existante, soit en réaffectant en voie cyclable la piste de terre existante sur la rive droit du Lez ; le collectif A’Lez à vélo a lancé une pétition dans ce sens ce printemps, qui a déjà récolté plus de 500 signatures.
 Pour rejoindre la vallée du Haut-Salat, il serait possible de fermer la route des tunnels à la circulation motorisée ; depuis Lacourt, un aménagement cyclable pourrait être installé sur la route rive gauche qui passe par l’usine de la Moulasse, jusqu’à Eycheil ; ensuite, un itinéraire déjà existant longe le Salat pour arriver directement au Champ de Mars.

Nous appelons les autorités locales et départementales à adopter une politique cyclable ambitieuse pour le Couserans afin que soit mise en place au plus tôt des aménagements qui facilitent et sécurisent les déplacements quotidiens à vélo. Aujourd’hui, l’urgence climatique nous oblige à agir sans tarder. Il serait irresponsable de ne pas prendre des mesures telles que nous préconisons et qui permettent simplement et sans grand frais de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour des déplacements privés.

Contacts : Philippe Huguenin (ça tourne en bon)- 07 82 09 69 42, François Paumier (Coalition Climat en Ariège)- 06 89 06 73 01, Greg Molhant (A’Lez à vélo)- 07 88 49 13 99


12 octobre 2019

« Samedi 12 octobre, venant du Castillonnais, du Haut-Salat, du Massatois, du Séronnais, du Bas-Salat ou tout simplement de Saint-Girons, près de 150 cyclistes, dont de nombreux enfants, ont convergé au marché de Saint-Girons pour demander des conditions de déplacement à vélo plus sûres et accessibles au plus grand nombre dans le Couserans. Après des prises de parole devant l’Hôtel de ville, un groupe d’une trentaine de cyclistes a parcouru Saint-Girons en s’arrêtant sur les points noirs, en particulier les liaisons aux extrémités des voies vertes venant de Foix et de Prat. Des propositions pour remédier à ces zones dangereuses ont été discutées. Présents dans la manifestation, des membres de l’AF3V et du Conseil de développement Cagire Salat Garonne, à l’origine des voies vertes existantes et futures entre Boussens et Lacave, nous ont apporté leur précieux soutien.

Tout au long du week-end, la route des tunnels reliant Lacourt à Kercabanac était fermée à la circulation motorisée. Plus de 100 personnes, à pied, cheval, rollers, trottinette ou bicyclette ont pu profiter de cette voie pour se balader et se détendre, en rêvant qu’elle soit transformée bientôt en voie verte permanente.

Le cas de la route des tunnels est un exemple parmi d’autres qui montre que des solutions simples et financièrement supportables existent pour faciliter et encourager la pratique du vélo aux habitants du Couserans. Et nombreuses sont les personnes qui n’attendent que ça pour troquer leurs trajets en voitures pour le vélo. Ce moyen de déplacement comprend de multiples avantages : économique, bon pour la santé, bon pour le climat, favorisant les échanges sociaux et la bonne humeur. Avec la démocratisation des vélos à assistance électrique, ce mode de déplacement devient également accessible aux personnes moins sportives, même dans les régions avec du relief, comme ici.

Fort du succès de cette première manifestation en faveur du vélo, nous considérons que tous les ingrédients sont réunis pour mettre en place au plus vite une politique cyclable ambitieuse dans le Couserans. Nous espérons que nos élus sauront répondre à cette attente et à ce besoin pour une partie croissante de la population. Pour faire valoir le droit de se déplacer à vélo en toute sécurité dans le Couserans, nous continuerons à mener des actions et des démarches que nous jugerons utiles à notre cause.

La Coordination vélo Couserans »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document