Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Actions > Energie > Nouvelles énergies : actualité et prospectives > Le gaz naturel pour véhicules (GNV)

jeudi 6 mars 2014

Info brute....

Le gaz naturel pour véhicules (GNV)

Et c’est en Ariège que ça se passe...

En 2013, DEFA a équipé la seule 2 CV, au monde, roulant au biométhane carburant. Ce véhicule mythique a été le fil conducteur de Pierre Denis-Farge pour raconter dans un film, en trois épisodes, sa croisade en faveur du GNV et du biométhane carburant.

La vidéo explicative est très bien faite même si elle n’épuise pas, loin de là, les réserves qu’on pourra faire sur ce mode de fabrication d’énergie. Mais c’est un petit progrès pour les véhicules, la transition énergétique et la pollution de l’air.


Voir en ligne : AFGNV

Messages

  • à noter que les bois morts des forets non exploités en pourrissant donnent du méthane, qui lui part directement dans l’atmosphère

    • Bonjour,
      oui, c’est vrai mais le carbone dégagé est une part minimisée du carbone qui, n’oublions pas, a déjà été capté par l’arbre.
      Une grande partie constitue le processus naturel vivant de la biomasse du sol grâce aux micro-organismes du sol, des végétaux et des espèces cryptogamiques. Cette partie n’est donc pas larguée dans l’atmosphère.
      D’autre part, ce carbone s’échappe lentement, évitant le coup de butoir carboné des autres sources énergétiques.