Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Ressources > Documents divers > Protéger les ruchers du frelon asiatique

dimanche 28 juillet 2013

Protéger les ruchers du frelon asiatique

Un groupe de travail composé de deux apiculteurs Lantonnais Messieurs L.GANDILLET et JP VINCENT ont (à l’automne 2008 ) planché sur le problème de la destruction des frelons asiatiques et plus particulièrement des reines fondatrices qui sont à l’origine de l’infestation.

Les apiculteurs peuvent désormais protéger leur rucher des attaques de frelons asiatiques.

D’après les premières expériences il ressort que les phéromones des premières visiteuses déterminent l’emplacement que les "fondatrices" suivantes vont viser et non pas les ruches elles-mêmes.

frelon-asiatique-nid

Il suffit donc d’appâter les premières fondatrices dans un piège sucré pour que les suivantes ciblent le piège ; que celui-ci ait ou non de l’appât sucré.





Pour l’enchaînement des opérations à effectuer, vous pouvez lire la page en cliquant sur le lien principal en bas de l’article.
D’autres liens utiles : ici, ici et ici


Voir en ligne : Première défaite du frelon asiatique

Un message, un commentaire ?