Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Ressources > Festival des films documentaire ALIMENTERRE- Vous pouvez en être les acteurs (...)

Festival des films documentaire ALIMENTERRE- Vous pouvez en être les acteurs !

mercredi 2 mars 2022

Le Festival de films ALIMENTERRE

Organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre, le Festival de films ALIMENTERRE est l’événement national de la campagne, temps fort de mobilisation pour le réseau ALIMENTERRE. C’est un outil « clé en main » permettant de mettre en débat les enjeux agricoles et alimentaires mondiaux au sein de notre société.

C’est à nous de proposer et d’organiser les séances de projection des films localement.

Le Festival de films ALIMENTERRE vise à :

  1. informer de façon objective un public large sur les différents enjeux permettant ou non un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous ;
  2. inciter à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens, en reconsidérant ainsi le travail des agriculteurs ;
  3. proposer des pistes d’action concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable, et plus respectueux de l’environnement et des écosystèmes ;
  4. sensibiliser les futurs professionnels agricoles sur les impacts des modèles agricoles choisis ;
  5. provoquer des débats participatifs, ouverts voire contradictoires entre tous types d’acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.

Chaque année, en France, 5 à 7 films communs à tous sont sélectionnés, traitant des enjeux agricoles et alimentaires Nord-Sud. Chaque projection est suivie d’un débat ouvert, impliquant la mobilisation de dirigeants d’organisations paysannes françaises ou africaines, chercheurs, représentants d’associations de consommateurs, etc. et une participation forte du public.

Tous les outils pour organiser des séances sont indiqués dans le site ci-dessous.


Voir en ligne : Bandes annonces des films présentés au festival