Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Eau > Défense des cours d’eau > La conduite des eaux usées à SEIX, le SMDEA y nage en plein dedans (...)

samedi 25 octobre 2014

La conduite des eaux usées à SEIX, le SMDEA y nage en plein dedans !

L’enquête publique à propos de l’enfouissement d’une conduite des eaux usées dans le lit du Salat s’est déroulée du 28 juillet au 29 août 2014.
Le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable le 27 septembre. C’est tout vu !
Mais en creusant un peu dans le lit du Salat on y trouve de drôles de choses qui ne sentent pas bien bon !
Pour un site NATURA2000 ça fait tache !


Cette vue de Seix a tellement plue au photographe Jean Dieuzaide qu’il l’a immortalisée.
Photomontage du chemin piétonnier
Pas sûr que ça lui plairait encore autant dans un avenir proche.

Le Château et l’Église sont classés au patrimoine des monuments historiques avec une zone de protection de 500m autour. Surprenant que l’Architecte des Bâtiments de France n’ait rien eu à redire, lui si prompt à imposer des modèles particuliers de tuiles canal pour des toits de garage sans co-visibilité dans le village de Seix.

Sans qu’il en soit fait allusion dans étude d’impact, le projet d’un chemin piétonnier sur la conduite refait régulièrement surface. Avec une largeur prévue de 1,50m au minimum, bien plus (2,50m) sur la plus grande partie du trajet, on ne peut plus nous faire croire à un simple accès pour l’entretien.
C’est que la ficelle est un peu grosse : l’enquête actuelle ne porte que sur une servitude de construction de l’ouvrage avec un droit de passage réservé pour l’entretien de la conduite, mais interdit au public.
Or, pour créer une servitude de passage publique la mairie doit faire une enquête publique à part.


Mais qu’elle sera belle la vue magnifique qu’auront ces promeneurs ?


Là c’est encore plus beau !
Certes, tous les goûts sont dans la nature.

Parlons en de la Nature ; le Salat dans la zone des travaux est :
- classé dans la liste I où toute interruption de la continuité écologique est interdite.
- classé axe migrateurs et amphibiens
- classé ZNIEFF I et II (Zone naturelle d’intérêt Écologique, Faunistique et Floristique)
- etc.
De par son caractère encore assez naturel le tronçon impacté abrite plusieurs espèces protégées : Desman des Pyrénées, Couleuvre à collier, Couleuvre vipérine, Lézard des murailles, diverses Chauve-souris qui dépendent des berges naturelles.
La Loutre et le Chabot s’y déplacent couramment.
Le Héron cendré, le Martin pêcheur, le Cincle plongeur, l’Hirondelle des rivages, la Bergeronnette grise se servent de la berge pour se reposer et chasser.
Preuves de présence du Desman à différentes périodes. La ligne jaune indique la zone des travaux prévus.

Forcément ces espèces vont être impactées. L’étude d’incidences pour des travaux en site NATURA2000 aurait dû produire un inventaire exhaustif avec des visites sur place et ceci sur plusieurs périodes d’observations dans l’année.
Rien n’a été fait ! Seuls, des copier-collé d’inventaires et de documents généraux sont fournis.
Ce n’est pas étonnant : le bureau d’études choisi par le SMDEA ; "Prima ingénierie" est une entreprise immobilière et de maçonnerie toulousaine.
On retrouve monsieur Lancelot pour recevoir et étudier des appels d’offres, par exemple pour des travaux d’adduction d’eau pour des communes ariégeoises.
Quand un technicien en travaux publics et une juriste (qui a effectué des stages juridiques à la préfecture) font des inventaires naturalistes dans un site NATURA2000 on ne peut que rire, jaune, tellement ça devient grotesque.

Le dernier jour de l’enquête concernant cette conduite de eaux usées, celle du PPRI (Plan de Prévention des Risques d’Inondation) a débuté en mairie de Seix. La ligne jaune indique l’emplacement de la conduite. À l’intérieur de la zone rouge toute nouvelle construction sera interdite.

D’autre solutions, en passant par la terre ferme, moins dommageables pour le Salat et très peu exposées aux risque des crues violentes ont été étudiées par le SMDEA puis abandonnées par la suite, sur initiative de l’équipe municipale précédente très probablement, pour favoriser le chemin piétonnier.

Dans la contribution du CEA nous avons développé d’autres propositions et nous avons chiffré leur coût à partir d’un référentiel des prix du SMDEA de la Haute Savoie : 25000 euros pour la version à terre contre 75000 euros pour la version dans le Salat.

Contribution du CEA et du Chabot à l’enquête publique

D’un revers de la main le Commissaire enquêteur a balayé nos arguments.
Ce dossier sera ensuite traité à la DDT (Direction Départementale des Territoires) et passera en CODERST où nous avons un seul représentant. Il est facile d’imaginer le résultat du vote.
Ce commissaire enquùêteur qui a donné un avis favorable sans le motiver s’appelle Paul Hoyer. Il est maire de Ferrières sur Ariège où se trouve le siège du parti socialiste ariégeois. Le président du SMDEA est Augustin Bonrepaux, ex- président du Conseil Général. Sa mairie est adhérente et liée au SMDEA par la construction de la station d’épuration en commun avec Vernajoul et Foix.
Il est architecte et président du CAUE (Conseil en l’Architecture, à l’Urbanisme et à l’Environnement) qui dépend du Conseil Général
Avec 12 membres sur 23 nommés par le Conseil Général. Il ne faut donc pas s’étonner de son manque d’indépendance !

Aucune de nos propositions de bon sens n’a été réfutée dans son avis. Bien plus simplement, il les ignore.

Avis du Commissaire Enquêteur

Quand la collusion d’intérêts, l’incompétence et le mensonge s’unissent, la protection de l’environnement devient un sport de combat ! Une femelle du Lézard des murailles se dorant au soleil au bord du Salat. Pour combien de temps encore ?


Voir en ligne : Les eaux usées... dans le Salat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document