Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Eau > Eau domestique > Serrelongue (09300 Bénaix) : "de l’eau en vain"

jeudi 10 décembre 2015

Serrelongue (09300 Bénaix) : "de l’eau en vain"

Serrelongue est un hameau qui, comme son nom l’indique, a été construit le long d’une crête. Ce hameau de la commune de Bénaix communique par la route Montségur-Fougax-et-Barrineuf. Il compte 19 habitants permanents (dont 5 enfants) auxquels s’ajoutent 21 personnes en été, soit 40 personnes en période sèche.

Car, le problème de Serrelongue est l’eau.

2 m3 d’eau pour 40 habitants !
Il n’y a pas de source proche exploitée et , depuis au moins trente ans, l’eau vient de Morenci, un hameau de la même commune situé sur une crête parallèle, au Nord. C’est le trop-plein de la cuve de Morenci qui est amené, en descendant puis remontant vers une citerne de 2 m3. De là, l’eau est pompée vers les habitations de Serrelongue. Pour que la pompe ne se désamorce pas, elle s’arrête avant et les habitants ne disposent, en fait, que d’environ 1,5 m3.
Heureusement, il y a peu de monde à Morenci (six personnes) et lorsque les précipitations sont régulières, la citerne de Serrelongue se remplit suffisamment.
Mais pour une partie de l’année ( jusqu’à cinq mois par an) ce n’est pas le cas et les restrictions sont sévères posant des problèmes d’hygiène.
De plus, l’eau est régulièrement non potable avec souvent des racines qui pénètrent dans la citerne qu’il faut nettoyer.
Enfin, la citerne et ses alentours immédiats ne bénéficient d’aucun aménagement de protection. C’est un simple cube de béton accessible à tous surmonté d’un couvercle non fixé que l’on enlève sans aucune difficulté.

Les bouteilles du SMDEA :
Pour pallier ce manque d’eau, le SMDEA, apporte de l’eau potable en bouteille et de l’eau non potable pour la citerne, mais cette alimentation n’est pas régulière et souvent insuffisante. Elle est aussi coûteuse, d’autant plus que certaines "livraisons" ont lieu les samedis et dimanches.

Quelles solutions ?
Pour les habitants du hameau, il faudrait au moins multiplier par quatre la contenance, soit 8 m3 avec une citerne propre et entretenue, pour bénéficier réellement d’eau potable.
Dans la convention de partenariat du SMDEA pour la période 2015-2018, 20 000€ de travaux sont envisagés pour Serrelongue. Mais en quoi consistent-ils ? Personne ne le sait.
Ne parlons pas du budget nécessaire annoncé dans son ensemble pour l’Ariège dont le total des travaux en projet s’élève à 13,4 millions d’ € quand « le montant global prévisionnel maximal des travaux susceptibles d’être engagés par le SMDEA pour ces opérations d’amélioration de la qualité de l’eau » s’élève à 6,7 millions d’€.
De plus, le hameau de Serrelongue est classé dans la catégorie 2 qui est la moins "prioritaire". Elle devrait plutôt être classée en catégorie 1 pour l’accueil du public, puisque le hameau possède un gîte rural.

Les habitants de Serrelongue se sont constitués en association pour obtenir gain de cause mais ils ne veulent pas léser les autres usagers et pensent que l’action doit être globale, départementale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document