Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Eau > Eau domestique > L’eau de Serrelongue : les habitants s’inquiètent et écrivent au (...)

dimanche 24 avril 2016

L’eau de Serrelongue : les habitants s’inquiètent et écrivent au SMDEA

Nous nous étions fait l’écho de la situation préoccupante en eau domestique pour des hameaux d’Ariège qui sont alimentés de façon précaire. Notamment dans les communes de Montferrier et de Bénaix (voir dans cette même rubrique).
Les habitants de Serrelongue viennent d’écrire au SMDEA pour rappeler qu’aucune modification n’est venue pour pallier ces insuffisances.
Que demandent les habitants de Serrelongue ? Voici leur lettre.

Association « De l’eau en vain ! »
Hameau de Serrelongue
09300 BENAIX
à
SMDEA
Rue du Bicentenaire
09000 Saint Paul de Jarrat

Madame, Monsieur,

Une association vient de se créer regroupant des habitants de Serrelongue, hameau de la commune de Bénaix. Cette association dénommée « De l’eau en vain ! » a vu le jour le 18 décembre 2015 par déclaration à la DDCSPP sous le numéro W091002087. Elle a pour objet « la défense des intérêts des habitants de Serrelongue, hameau de la commune de Bénaix, notamment en ce qui concerne leurs approvisionnements en eau. »

En effet, depuis au moins 30 ans, les habitants de Serrelongue sont régulièrement privés d’eau potable du robinet sur des périodes parfois très longues (plusieurs mois consécutifs), et de façon récurrente (plusieurs fois par année).

Lors de ces pénuries, les dispositions prises par le SMDEA, tant en ce qui concerne l’approvisionnement en eau non potable au robinet qu’en ce qui concerne l’approvisionnement en bouteilles d’eau potable pour la consommation, sont jugées très insuffisantes par les habitants.

En outre, il arrive parfois que l’eau coule au robinet et que nous ayons la surprise de trouver des bouteilles d’eau distribuées par vos services devant nos portes (dernier exemple en date en février 2016). Vos services ne laissant aucune information lors de ces distributions, nous sommes très inquiets pour notre santé et nous demandons si nous ne buvons pas une eau impropre à la consommation depuis plusieurs jours. Dans ces conditions, de nombreux habitants du Hameau ne boivent plus l’eau du robinet et achètent à grand frais de l’eau en bouteilles tout au long de l’année.

Enfin, la cuve en béton qui sert de réservoir d’eau est sous dimensionnée pendant les périodes de faible débit (environ 2m cubes pour une population pouvant aller jusqu’à 40 personnes).

Ces constats nous amènent à vous poser les questions suivantes :

1. Quelle est la fréquence des contrôles de la qualité de l’eau arrivant dans nos robinets à Serrelongue et par qui sont-ils pratiqués ?

2. Lorsque ces contrôles aboutissent au constat d’une eau impropre à la consommation, quelle procédure est mise en place pour nous en avertir ?

3. Combien de temps prend cette procédure ?

4. Pouvez vous nous garantir qu’un nourrisson ou qu’un enfant qui avalerait de l’eau du robinet pendant sa douche ou pendant son brossage de dents lorsque l’eau du robinet non potable est fournie par vos services en périodes de pénuries ne risque rien sur un plan sanitaire ?

5. Pouvez vous nous garantir qu’un nourrisson ou qu’un enfant qui mangerait des fruits ou des légumes lavés à l’eau du robinet lorsque l’eau du robinet non potable est fournie par vos services en périodes de pénuries ne risque rien sur un plan sanitaire ?

6. Pouvez vous nous garantir que manger des aliments cuits à l’eau du robinet lorsque l’eau du robinet non potable est fournie par vos services en périodes de pénuries ne présente aucun danger sur un plan sanitaire ?

7. Pouvez vous nous garantir que faire son café, son thé, … à l’eau du robinet lorsque l’eau du robinet non potable est fournie par vos services en périodes de pénuries ne présente aucun danger sur un plan sanitaire ?

8. Le SMDEA a-t-il prévu d’engager des travaux liés à l’approvisionnement en eau du robinet pour le hameau de Serrelongue (nouveau captage, agrandissement de la cuve, … ?

9. Si oui, quelle est la nature de ces travaux et à quelle échéance doivent ils intervenir ?

10. Le SMDEA envisage-t-il de fournir en quantité suffisante de l’eau en bouteilles à tous les habitants de Serrelongue tout au long de l’année ?

Ce courrier sera envoyé en copie aux autres signataires de la « convention de partenariat 2015-2018 » (Conseil Départemental de l’Ariège, Agence Régionale de santé pour le département de l’Ariège, Préfecture de l’Ariège), ainsi qu’à la mairie de Bénaix dans un souci d’information.

Dans l’attente de lire vos réponses, je vous prie d’agréer nos salutations.

Pour l’association « De l’eau en vain ! », Le président,

Ajouté par le CEA : Souvent, les pollutions de l’eau sont le fait de pratiques irrespectueuses des éleveurs-agriculteurs. Et Mme Massat a pondu dernièrement une directive laxiste sur la façon de réprimer les abus qui a eu le don d’exaspérer (comme nous) le Canard Enchaîné.
Cliquez pour agrandir :


Voir en ligne : Notre précédent article sur Serrelongue

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document