Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Carrières, gravières et mines > Carrière de Sabarat > commune de SABARAT - Extension de la carrière de la Sté ZAGO

dimanche 17 mai 2015

commune de SABARAT - Extension de la carrière de la Sté ZAGO

Le projet d’extension de la carrière de Sabarat ne serait pas autorisé par la préfecture. Nous reviendrons sur les détails de ce dossier quand nous en saurons davantage.

NOUVEAU : Création d’une association de protection des vallées autour de Sabarat :
Nous soutenons cette association et nous relayons leur démarche :

L’association "Quel avenir pour notre vallée" a été créée le 17/10/2015, en réaction au projet de réouverture et d’extension de la carrière de Sabarat, dans le but de :

  • défendre le cadre de vie ;
  • défendre les patrimoines notamment naturel, paysager, archéologique, géologique et historique des vallées environnant le Plantaurel ;
  • préserver l’activité touristique & agrotouristique de la vallée de l’Arize.

Le site internet créé a vocation d’informer, d’échanger avec les habitants, les voisins, les curieux, tous ceux qui se sentent concernés par ce projet.

Vous y trouverez les études réalisées, le détail de l’enquête publique, les témoignages des habitants et les conséquences possibles du projet, qui posent clairement la question de l’avenir que nous souhaitons pour notre vallée...

Dernière action en date (27 août 2016) : une Cyberaction à signer sur cette page.


EP terminée:Enquête publique du 11/05/2015 à 9 h au 12/06/2015 à 17 h - Renouvellement et extension d’une carrière Sté CARRIERE ZAGO commune de SABARAT.
Nous avions invité nos adhérents proches et la population avoisinante à réfléchir aux conséquences de cette extension, au niveau humain, environnemental, économique...

Contribution du CEA à l’EP - Zago

Notre contribution à l’Enquête Publique, dans ce document :


Début de cet article (mai 2015) :
La carrière sise dans la trouée du Plantaurel entre Sabarat et Le Mas d’Azil, en sommeil depuis quelques années, refait parler d’elle à l’occasion d’une Enquête Publique pour son extension.
L’avis d’abandon de celle de Bédeilhac par Denjean Granulats était à peine connu que le projet de Sabarat était annoncé par la publication de cette EP.
L’autorisation annoncée de 149 000 t/an pendant 30 ans (ce qui n’est qu’un prologue. La surface impactée "offerte" pouvant maintenir, par autorisations successives, près de 100 ans d’extraction !!! C’est écrit noir sur blanc), il y a donc matière à s’interroger et à interroger nos filiations actuelles et prochaines (par anticipation). Déjà 30 ans de tirs, d’extraction et de camionnage à travers Sabarat, Pailhès et vallée de la Lèze, on peut y réfléchir..!
L’extension demandée est tracée en rouge ci-dessous :

La carrière et le tracé approximatif de l’extension demandée.

« La production sollicitée est de 149.000 tonnes par an et l’autorisation demandée pour 30 ans. La superficie de la demande porte sur 15ha 35a l4ca dont 9ha 25a l0ca de gisement exploitable. 4ha 90a sont demandés en renouvellement et 10ha 45a 14ca en extension. »
Résumé non technique de l’étude d’impact, avec cartes et photos. (cabinet Ectare)

Ce qui suit émane directement de l’étude des services de l’Etat et mentionné dans les dossiers de la préfecture. Et ceci corrobore en partie nos observations sur place : en deux heures de temps nous voyons et photographions un Aigle botté, un Circaète blanc, un grand Duc et une Bondrée apivore.

Environs de Sabarat-Mas d’Azil

Rapport de la DREAL :

Zone Natura2000
La carrière de roches massives sera localisée dans le réseau Natura 2000 au niveau de la zone spéciale de conservation (ZSC) dite « des Queirs du Mas d’Azil et de Camarade, des grottes du Mas d’Azil et de la carrière de Sabarat ».

Réseau ZNIEFF
La carrière de roches massives sera localisée dans le réseau des zones naturelles d’intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF) au niveau de la ZNIEFF de type I dite « du Plantaurel occidental » etde la ZNIEFF de type Il dite « du Plantaurel ».
Le projet sera également limitrophe des ZNIEFF de type I dites « du Plantaurel du Mas-d’Azil à l’Ariège » et « de l’Arize et ses affluents en aval de Cadarcet ».

Le volet naturaliste mentionne que " l’emprise du chantier, les installations principales et annexes de la carrière de roches massives n’auront pas d’impacts notables ( !!!) sur les fonctionnalités écologiques, les habitats et les espèces d’ïntérêt patrimonial ou d’intérêt local ayant justifié la désignation de ces sites au sein du réseau ZNIEFF". Et voilà comment on se débarrasse facilement des contraintes environnementales...

Le lézard catalan, présent sur le site

APPB (Arrêté préfectoral de Protection de Biotope)
La carrière de roches massives sera localisée au niveau du périmètre de l’arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB) dit « du réseau souterrain de la grotte de la carrière de Sabarat », créé pour préserver le biotope nécessaire au repos, à la reproduction et à la survie des chauves-souris présentes dans cette cavité.
Le volet naturaliste mentionne que l’emprise du chantier, les installations principales et annexes de la carrière de roches massives n’auront pas d’incidence sur les fonctionnalités écologiques, les habitats et les espèces d’intérêt patrimonial ou d’intérêt local ayant justifié la désignation de cette grotte en APPB. (On manipule donc les arrêtés officiels comme bon nous semble, selon les intérêts du moment !)

« L’étude d’impact signale la présence d’une biodiversité importante des habitats (une formation de milieux boisés fermés, cinq formations de milieux ouverts ou semi-ouverts, une formation de milieux rupicoles, une formation de milieux cavernicoles), de la flore (huit espèces d’arbres, l7 espèces d’arbustes et buissons, 75 espèces de lianes et herbacées) et de la faune (31 espèces d’insectes, trois espèces de reptiles, 27 espèces d’oiseaux, 20 espèces de mammifères).
Photo issue du document de la préfecture

Il est signalé la présence, avérée ou potentielle, de 2 habitats, 6 espèces végétales, 1espèce d’odonate, 3 espèces de coléoptères, 3 espèces de lépidoptères, 1 espèce d’urodèle, 3 espèces d’anoures, 4 espèces de sauriens, 3 espèces d’ophidiens, 5 espèces de rapaces, 15 espèces de passereaux ou assimilés, 1 espèce de carnivore, l5 espèces de chauves-souris d’intérêt communautaire au titre des annexes I / lI / IV de la directive « habitat, flore, faune » ou de l’annexe l de la directive « oiseaux », et/ou protégés au titre de l’article L.411- 1 du CE, et/ou d’intérêt local.

Le volet naturaliste indique que l’exploitation de la carrière de roche massive sera susceptible de modifier la biodiversité de l’aire d’étude par la destruction de formations et de stations végétales communes ou d’intérêt patrimonial à l’échelle du secteur géographique.
La mortalité (écrasement), la perturbation du cycle biologique (dérangement, destruction de compartiments biologiques) d’espèces animales communes ou d’intérêt patrimonial à l’échelle du secteur géographique, particulièrement lors de la destruction de la grotte nord-est. »
Carte issue du document de la préfecture :


Ce qu’en dit la presse :
Carrière de Sabarat : l’opposition ne s’effrite pas LDDM du 17 août 2016

Sabarat : l’autre projet de carrière qui inquiète les écologistes LDDM du 30juin2015


Voir en ligne : Documents de la Préfecture

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document