Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Actions > Au Salon de l’Agriculture, "Extinction Rébellion" dénonce le rôle néfaste de (...)

Au Salon de l’Agriculture, "Extinction Rébellion" dénonce le rôle néfaste de la FNSEA

dimanche 27 février 2022

MàJ du 27 février 2022 : Pendant quelques heures, le stand de la FNSEA du Salon de l’agriculture a été occupé par le collectif Extinction Rébellion qui dénonce « les ravages de l’agriculture intensive que le syndicat défend avec acharnement ».

L’article de Mediapart rappelle à cette occasion les enquêtes à charge qu’il a dressées l’an dernier contre les dérives de la FNSEA aux dépends des agriculteurs eux-mêmes.

Le poids de la FNSEA dans l’agriculture française, ses pratiques contestables, Mediapart s’y intéresse depuis longtemps. Il y a deux ans, au moment où se tenait la dernière édition du Salon de l’Agriculture, nous publiions une enquête qui allait faire beaucoup de bruit. En trois volets, nous y racontions le train de vie des membres de la direction de ce syndicat [1] qui assure défendre les intérêts des agricultrices et agriculteurs - le directeur général touche un salaire supérieur à celui du ministre de l’agriculture -, nous y décriviions un mécanisme de transfert de cotisations obligatoires des employeurs agricoles vers les caisses du syndicat, et nous nous plongions dans les comptes d’un autre fonds au bénéfice de la FNSEA, celui des œuvres sociales des salariés agricoles.

LIBERATION : « Rendez-nous la terre » : au Salon de l’agriculture, Extinction Rebellion envahit le stand de la FNSEA

le train de vie hors sol des dirigeants

Les articles de Mediapart :
A la FNSEA, le train de vie hors sol des dirigeants

Fonds pour la gestion de l’emploi agricole : un système de prélèvements sociaux au bénéfice de la FNSEA

Fonds pour la gestion de l’emploi agricole : un système de prélèvements sociaux au bénéfice de la FNSEA

Œuvres sociales des salariés agricoles : l’autre mécanisme qui profite à la FNSEA

Œuvres sociales des salariés agricoles : l’autre mécanisme qui profite à la FNSEA



Mercredi 2 février 2022 - La manifestation de la FDSEA et JA 09, lundi 31/01, est-elle un énervement lié au bâillonnement de la cellule DEMETER par la justice ?

Créée fin 2019 au sein de la gendarmerie nationale dans le cadre d’une convention avec la FNSEA et Jeunes agriculteurs, cette cellule vise à protéger les agriculteurs d’actes crapuleux ou d’ « actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ou d’actions dures ayant des répercussions matérielles ou physiques », selon le ministère de l’Intérieur. Mais également, ce qui pose problème, réprimer les « actes de nature idéologique ».

Sont-ce les motifs de ce genre qui ont amené la FDSEA et Les JA09 à cibler le CEA et le Chabot ce lundi 31 janvier devant leur siège social ? Une réaction épidermique à l’arrêt prévu de la cellule Déméter la mal nommée ?

En effet, mardi 18 janvier le tribunal administratif de Paris s’est penché sur la cellule Déméter visée par trois associations environnementales [2]. Et ce mercredi 2 février, le tribunal a désossé cette cellule gendarmesque :
« Il est enjoint au ministre de l’Intérieur de faire cesser les activités de la cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole qui visent à la prévention et au suivi d’“actions de nature idéologique” » dans un délai de deux mois, sous peine d’une astreinte de 10 000 euros par jour. Le suivi de ces actions par la cellule est illégal, car il s’agit « de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ».

L’avocate Corine Lepage a défendu lors de sa plaidoirie le fait que la cellule Déméter représentait une atteinte au droit de la liberté d’expression en faisant référence à l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme. « Maître Lepage a notamment défendu la difficulté des associations de réaliser leurs mandats associatifs à cause de la pression constante exercée par la surveillance que représente la cellule Déméter », rapporte Générations Futures dans un communiqué.

Pour l’autre association, Hélène Thouy, avocate représentant L214 (et candidate à l’élection présidentielle pour le parti animaliste) aurait aussi dénoncé lors de cette audience « le fait que la FNSEA et les Jeunes agriculteurs [aient] développé et médiatisé le terme d’agri-bashing afin de museler le débat sur l’agriculture conventionnelle et pouvoir qualifier d’atteinte à l’agriculture, toutes remarques remettant en cause le modèle revendiqué par ces deux syndicats ».
Tous les commentateurs sérieux et indépendants avaient déjà avancé cette raison politico-électoraliste dans ce montage DEMETER.

Communiqué du Chabot après la manif FDSEA et JA 09
Communiqué CEA après la manif FDSEA et JA 09 du 31 janvier 2022

Heureusement, bien qu’un peu tard, cette cellule devra se dissoudre très bientôt ou bien ne s’intéresser qu’aux véritables motifs d’action de la gendarmerie : les actes vraiment crapuleux et délictueux contre les agriculteurs comme n’importe quels citoyens devant être protégés...

Comme le Chabot l’a fait dès lundi, le CEA répond à l’essai d’intimidation des "syndicalistes" agricoles adoubés par le pouvoir par ce communiqué de presse ci-contre.

Revue de presse :
https://reporterre.net/Justice-la-cellule-Demeter-ne-pourra-plus-reprimer-les-actes-de-nature-ideologique

https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/02/13/enquete-sur-demeter-la-cellule-de-surveillance-contestee-des-campagnes_6029381_3244.html

https://www.legrandsoir.info/demeter-la-cellule-de-la-gendarmerie-qui-surveille-les-opposants-a-l-agriculture-productiviste.html

https://www.generations-futures.fr/actualites/audience-demeter/

https://reporterre.net/Le-ministere-de-l-Interieur-va-devoir-reduire-les-activites-de-la-cellule-Demeter?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne


[1Il émarge aujourd’hui à 13 400 euros brut mensuels, soit 3 300 euros de plus que le ministre de l’Agriculture qui est rémunéré, comme les autres membres du gouvernement, 10 100 euros brut chaque mois.

[2Générations Futures, Pollinis et L214

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document