Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

LE COMITÉ ÉCOLOGIQUE ARIÉGEOIS A 40 ANS CETTE ANNÉE ! "40 ans, c’est l’âge où l’on devient ce que l’on est." Charles Peguy

Accueil > Actions > "Animaux susceptibles d’occasionner des dégâts"- synthèse de la consultation (...)

"Animaux susceptibles d’occasionner des dégâts"- synthèse de la consultation publique ou comment une minorité prévaut sur la majorité

samedi 13 juillet 2019

Conformément à l’article L120-1du code de l’environnement, un projet d’arrêté ministériel pris pour l’application de l’article R. 427-6 du code de l’environnement et fixant la liste, les périodes et les modalités de destruction des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ex-nuisibles) sur la période 2019-2022 a été soumis à “participation du public”.
Cette phase de consultation a consisté en une mise à disposition du public par voie électronique, selon des modalités permettant au public de formuler des observations. La consultation du public s’est étendue du 6 juin au 27 juin 2019. Le premier message a été reçu le 06 juin à 11h24, le dernier le 27 juin à 23h59.

Contributions : synthèse de la consultation

Ci-contre en PDF vous pouvez lire la synthèse des observations ( 53 853 contributions en 3 semaine). La majorité des contributeurs (65%) se prononce contre la régulation et donc contre le projet d’arrêté et donc contre les tueries de ces animaux dont certains sont en position fragile.

Mais qu’est-ce qu’il ressort de cette consultation ? On ne change rien ; les animaux seront tués comme dans les 5 années précédentes ! A la marge, le déterrage des renards sera mieux contrôlé (sic).

Pourquoi l’arrêté sera quand même pris !

Ces consultations publiques ne sont que des PALINODIES [1].

Le texte déclare que cet afflux de contributions contre les régulations de ces animaux est le fait de l’appel massif des associations environnementales et laisse entendre que ça ne compte pas trop...
Le texte ne parle surtout pas de la mobilisation massive du monde de la chasse et de son lobbying massif pour la régulation (mot agréable pour masquer celui de "tueries"). Il est quand même logique que le refus de la régulation des animaux soit plus important que son acceptation puisque les chasseurs-agriculteurs-éleveurs ne représentent qu’une fraction minoritaire de la société.

Quand on sait également que la volonté de régulation des martres, fouine, renards, etc, est le fait des chasseurs qui voient d’un mauvais œil la concurrence de ces prédateurs sur leur gibier favori...
Ils ne savent pas (ou feignent de ne pas le savoir) que dans la nature, les espèces se régulent elles-mêmes. Que leur gibier prolifère d’autant plus qu’ils sont multi-prédatés. Et que les prédateurs animaux eux-mêmes se régulent naturellement selon l’abondance ou la restriction des proies.

Rares sont les consultations publiques qui ne sont pas truquées à l’arrivée. Quelquefois, elles sont organisées pour refuser ("démocratiquement") des décisions que les politiques refusent d’endosser publiquement pour ne pas déplaire aux lobbys correspondants. Là, ils se défausseront hypocritement sur le caractère démocratique de la consultation... Mais la plupart sont ficelées à l’avance pour un résultat voulu. Contre l’avis du public. On l’a vu dernièrement pour la consultation du stockage des matériaux du BTP de la gravière Denjean !

Alors il ne faut plus participer à ces comédies-tragédies ? Chacun réfléchira à cette question.
Au moins, le pouvoir politique reçoit ainsi un certain reflet de l’opinion des citoyens, ce qui lui permet d’être plus prudent pour des décisions ultérieures.


[1Larousse : Dans l’Antiquité, pièce de vers dans laquelle le poète déclarait rétracter des sentiments antérieurs.
Littérature : Changement complet d’attitude, d’opinion politique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document