Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > L’Environnement en Ariège : une nouvelle réunion publique sous protection (...)

L’Environnement en Ariège : une nouvelle réunion publique sous protection policière

jeudi 6 septembre 2018

Réunion chapeautée par les associations environnementales ariégeoises dont Le Chabot initiateur de la réunion, DAME, les Faucheurs volontaires, ANPER-TOS, le CEA...

CR de la réunion :
Samedi1er septembre à Léran, les APNE et les collectifs Ariègeois opposés à une alimentation supplémentaire du barrage de Montbel par le Touyre organisaient une soirée d’informations et d’échanges. Les associations devaient y exprimer leurs inquiétudes et leur position sur ce projet.
La salle était pleine et certaines personnes se sont retrouvées à l’extérieur. Dans la salle s’étaient donné rendez-vous une quarantaine de chasseurs, anti-ours et membres de la FDSEA avec leurs dirigeants (Mrs Fernandez, Lacube, Toulis et Naudy) qui s’étaient auparavant massés devant l’accès. « Partout où vous irez, nous vous empêcherons de vous réunir » avaient-ils proclamé le 5 mai dernier à Labastide de Sérou.

C’est donc au milieu d’interjections ininterrompues et de dénégations bruyantes qu’Henri Delrieu, porte-parole de notre association, présentait un diaporama explicatif sur les dangers du projet, soulignant aussi que ce projet visait avant tout à servir des pratiques agricoles polluantes et trop consommatrices en eau.
En effet, face au changement climatique et à l’effondrement massif de la biodiversité - que plus personne ne peut contester- les pratiques agricoles de production intensive et gourmandes en eau devront changer, l’agriculture paysanne et l’agro-écologie devront prendre une place prépondérante.
Les échanges ont été houleux car certains « agriculteurs » refusaient d’entendre la position des associations présentes à cette réunion (Le Chabot, Anper Tos Pyrénées, CEA, Faucheurs Volontaires et l’association DAME).
Nous regrettons que la présence des forces de l’ordre ait une nouvelle fois dû être mobilisée afin que cette réunion puisse se tenir et se passe au mieux vu les conditions, et qu’elle ne finisse pas à nouveau comme celle du 5 mai.
A l’inverse, à la fin de la soirée, des habitants sont venus nous remercier chaleureusement des informations que nous leur avions apportées.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document