Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Accueil > Actions > AVIS de l’association C.E.A. à la consultation publique sur la chasse du (...)

AVIS de l’association C.E.A. à la consultation publique sur la chasse du Courlis Cendré, la Barge à queue noire, la Tourterelle des bois et le Gd Tétras

vendredi 6 mars 2020

A la consultation publique du "Décret relatif à la liste des espèces soumises à gestion adaptative" pour le courlis cendré, la barge à queue noire, la tourterelle des bois et le Gd Tétras qui a eu lieu du 11/02/2020 au 03/03/2020 et qui a reçu 4517 commentaires dont la plupart défavorables au projet de décret ministériel, voici l’avis du CEA envoyé aujourd’hui :

AVIS de l’association COMITE ECOLOGIQUE ARIEGEOIS_Consultation publique_03 03 2020
Notre commentaire :

La gestion adaptative ne peut être un prétexte pour continuer de chasser des espèces déjà en mauvais état de conservation comme c’est le cas des 4 espèces citées dans le projet de décret soumis à la consultation publique.

Il est complètement inconvenant d’insister à chasser des espèces qui se portent mal, inscrites en liste rouge, même si pour certaines d’entre elles ce loisir n’est pas le seul facteur de leur régression.
Heureusement que la France va accueillir le Congrès mondial de l’UICN, sinon qu’est ce serait ? L’érosion de la biodiversité, la chasse s’en moque, mais pas les Français dans leur très grande majorité, qui vivent mal en 2020 la disparition des oiseaux.

Trois de ces 4 espèces ont déjà fait l’objet d’un avis du Comité d’Experts de la Gestion Adaptative (CEGA) l’année dernière et les données n’ont pas changé depuis. Le CEGA avait recommandé un quota de 0 et l’Etat a autorisé l’an dernier l’abattage de 6000 Courlis cendrés. Dans un premier avis, le CEGA avait recommandé aussi un moratoire en faveur des Tourterelles des bois que tant de monde se désole de ne plus entendre roucouler dans les haies et les bois en été….
La LPO a réussi à faire suspendre en urgence la décision pour le Courlis dont la France est le seul pays européen à autoriser la chasse et qui fait l’objet de plans de sauvegarde à l’échelle européenne. Mais les recours sur le fond perdurent, pour le courlis comme pour la tourterelle.

Quant au Grand Tétras, le projet de gestion adaptative n’est que le récent et lamentable moyen trouvé pour contourner les décisions de justice, soit 30 arrêtés d’autorisation de chasse cassés au fil des ans dans les Pyrénées, comme ne peut l’ignorer l’administration constamment rabrouée par les juges à ce sujet.

Le Grand Tétras est d’ailleurs soumis dans les Pyrénées à une gestion adaptive depuis 2012 au moins : chaque année pour chaque unité, un indicateur de tendance, un indice d’abondance et un indice de reproduction (par région géographique) sont calculés pour aider à définir des quotas de prélèvement par région naturelle ou à promulguer un quota nul si l’indice de reproduction est inférieur à un jeune par poule dans la région géographique correspondante.

L’avis du Comité Ecologique Ariègeois est celui de ses adhérent.e.s littéralement scandalisé.e.s par tant de complaisance de la part de l’administration vis-à-vis du lobby des tueurs d’oiseaux sauvages, même quand il s’agit d’espèces en danger d’extinction.

Pour l’association,
le président du CEA, Marcel Ricordeau.


Voir en ligne : La page de ce projet

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document