Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

LE COMITÉ ÉCOLOGIQUE ARIÉGEOIS A 40 ANS CETTE ANNÉE ! "40 ans, c’est l’âge où l’on devient ce que l’on est." Charles Peguy

Accueil > Actions > Voulez-vous abandonner le smartphone ? Lisez cet article. Si vous ne pouvez (...)

Voulez-vous abandonner le smartphone ? Lisez cet article. Si vous ne pouvez pas, ne le lisez pas

mardi 10 septembre 2019

Lu dans REPORTERRE ce reportage sur la gabegie et la nocivité des métaux rares utilisés dans nos portables et smartphones. Quelques extraits avant de vous proposer tout l’article dansla page de REPORTERRE
..............

Les smartphones font « quatre fois le tour de la Terre avant d’arriver dans nos magasins, entre l’extraction des matières premières, la fabrication des composants, leur assemblage et leur distribution » dit Erwann Fangeat, du service « produits et efficacité matière » de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

...............
En 2018, 1,55 milliard de smartphones ont été vendus à travers le monde. Afin de soutenir le rythme effréné de la société de consommation, les minerais sont exploités dans des conditions de plus en plus néfastes pour les écosystèmes. Leur exploitation requiert des volumes de terre gigantesques et conduit notamment à la destruction d’écosystèmes. 70 kg de matières premières sont mobilisées pour produire, utiliser et éliminer un seul smartphone, soit 583 fois de poids d’un téléphone.

L’extraction minière contribue également à des pollutions diverses, notamment de l’eau en raison de l’usage intensif de procédés d’extraction chimique.

« Lors de la phase de raffinage, dit Guillaume Pitron, séparer la roche des métaux et les métaux entre eux nécessite une grande quantité d’acide sulfurique. Les eaux, chargées de ces métaux lourds, sont souvent rejetées directement dans la nature. » « Ces métaux lourds s’infiltrent dans les nappes phréatiques et jusqu’aux cultures, précise Françoise Berthoud. Ce sont des substances bioaccumulables. C’est-à-dire que les organismes vivants ne sont pas capables de les évacuer. Ils se concentrent dans les organismes et la propagation parcourt toute la chaîne alimentaire. »

La suite ici.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document