Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

LE COMITÉ ÉCOLOGIQUE ARIÉGEOIS A 40 ANS CETTE ANNÉE ! "40 ans, c’est l’âge où l’on devient ce que l’on est." Charles Peguy

Accueil > Actions > Un écobuage au mois de juin, vous trouvez ça normal ? Et pourtant (...)

Un écobuage au mois de juin, vous trouvez ça normal ? Et pourtant ...

dimanche 7 juillet 2019

Et c’est pourtant ce qui est arrivé ce 27 juin 2019. Alors que des amis randonnaient au-dessus de Mérens, ils ont eu la surprise de voir une colonne de fumée s’élever au fond d’un vallon. Comme personne n’était près de ce foyer, ils ont immédiatement appelé les pompiers qui sont arrivés dans la demi heure suivante (n’oublions pas que c’était en pleine montagne).

Départ du feu ce 27 juin 2019

Résultat des courses ? Quelques 5/6 hectares de montagne brûlés. 5/6 hectares de biodiversité détruits. Et ç’aurait pu être plus dangereux encore puisqu’un troupeau de chevaux de Merens était en estive dans cette vallée, sans compter les randonneurs qui auraient pu se trouver bloqués dans un endroit scabreux.

On peut se poser des questions à propos de cet acte délictueux et même criminel puisque l’auteur de cette mise à feu a allumé le brasier et s’est ensuite enfui ou peut-être caché sur les crêtes voisines pour savourer son acte de bravoure..?

Heureusement que ces randonneurs ont pu alerter les services d’incendie au tout début... sinon combien d’hectares de montagne auraient été brûlés ?

Ce qu’il se passe dans la tête des pyromanes relève soit de la psychiatrie soit du tribunal. Une enquête devrait être en cours.

Messages

  • Message des témoins du feu :
    C’était le jeudi 27 alors que l’on annonçait les plus grosses chaleurs et que le bétail déjà en estive n’avait pas besoin de cela. Peu avant dix heures alors que de nombreux randonneurs allaient vers l’étang du Comte, l’incendie s’est déclaré à 50 mètres environ au dessus du GR 10, au bas d’une zone qui avait déjà brûlé il y a peu. Feu sans doute allumé avec un dispositif à retardement car à part deux ou trois randonneurs qui se sont un peu approchés pas d’individu louche à proximité ni depuis le point de départ alors que nous étions en face presque au moment du début du sinistre (voir photo).
    Les pompiers étaient déjà avertis quand j’ai appelé vers 10 h 10 . Certainement d’autres randonneurs (ou le pyromane ?)...on m’informait aussi que les secours arrivaient.
    ​Nous avons randonné jusqu’à 13 heures 30 en face et avons observé à mesure la progression du feu.
    Sur ce versant sud surchauffé par le soleil et avec les conditions exceptionnelles de sécheresse le feu s’est assez rapidement étendu malgré les zones rocheuses .
    Quand nous avons amorcé la descente rive gauche le feu avait parcouru environ deux hectares et les pompiers étaient toujours sur les lieux. Un important dégagement de fumée signalait le sinistre et était visible depuis la vallée de l’Ariège.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document