Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Ressources > Pétition pour tous. Du monde médical, s’élèvent des voix autorisées pour refuser (...)

Pétition pour tous. Du monde médical, s’élèvent des voix autorisées pour refuser les 11 vaccins "obligatoires"

mardi 20 février 2018

Pour tous : vous pouvez maintenant signer une pétition parallèle sur un appel à la raison vis-à-vis des vaccins obligatoires : ICI.


Sous l’impulsion de deux éminents professeurs de la recherche médicale, un "Appel à la raison" est lancé en France pour alerter contre cette aberration des 11 vaccins obligatoires pour les nouveaux nés.
Le Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de Médecine pour la découverte du Virus de l’Immunodéficience Humaine et le Pr Henri Joyeux Prix International de Cancérologie pour ses travaux en Nutrition, viennent de lancer cet « Appel urgent aux personnels et professionnels de santé »

Dans cette page à signer, voici un court extrait ;
« ...Nous ne sommes pas contre les vaccins : nous sommes opposés aux vaccinations systématiques et trop nombreuses avant l’âge de 2 ans.

Ces pratiques exposent les petits enfants à des complications, car leur système immunitaire n’est pas prêt à recevoir tant d’agressions antigéniques.

C’est ainsi que l’on peut craindre :

  • Des morts subites du Nourrisson, même si elles sont rares ;
  • Des maladies auto-immunes chroniques graves et handicapantes dans les années suivantes particulièrement du fait de la présence de quantités trop importantes de l’adjuvant aluminique dans la composition de la plupart des vaccins ;
  • Des risques de cancers particuliers, des os, des muscles, des cartilages.. que sont les sarcomes, extrêmement graves chez des adolescents et adultes jeunes, détectés déjà chez les animaux recevant des vaccins avec l’adjuvant aluminium... »

Cet appel, uniquement réservé aux professionnels de la santé et de la médecine, peut se lire ici :

APPEL A LA RAISON

Vous pouvez faire suivre à vos médecins, thérapeutes et professionnels de la santé qui vous suivent.


Le CEA vient de recevoir ce mèl et nous le diffusons parce qu’il pose des questions que tout le monde devrait se poser...

Ma fille naîtra fin mars 2018. D’ores et déjà, avant même son arrivée au monde, une obligation de 11vaccins pèse sur sa tête ; ils lui seront injectés dès ses premiers mois, en cas d’opposition des parents, des poursuites sont prévues.

Sur ces 11 vaccins, 8 contiennent de l’Aluminium. Sujet pour lequel le Ministère de la Santé ne trouve rien de préoccupant.

Or, ce sujet EST préoccupant, si l’on se réfère aux travaux du professeur Gherardi neurologue au CHU henri.Mondor Créteil 94, lequel étudie depuis 20 ans les victimes de l’aluminium par les vaccins, des patients atteints des symptômes de la Myofaciite à Macrophage, situation pathologique très invalidante.
 »

Ces malades sont regroupés en association sous l’appellation E3m, ils ont participé à la réalisation d’un documentaire dont le titre est :

" L’Aluminium, les Vaccins et les 2 Lapins ", projeté lors du salon Marjolaine en novembre 2017, en présence du professeur Ghérardi et du président de ladite association. C’était trés éclairant pour le moindre des ignorants, dont j’étais jusqu’alors ; 500 à 600 cas diagnostiqués pour le seul centre du service d’Henri.Mondor Créteil, compétent en la matière.

Combien dans toute la france..... ?

La bande annonce ci-dessous :

Comme la poussière mise sous le tapis, seraient-ils des patients que les autorités sanitaires de notre pays ne veulent pas voir...?

Mais alors le service du professeur Ghérardi à Créteil n’existe pas....? " Couvrez ce médecin que je ne saurais voir..!.".

A moins que ce service soit voué à disparaître comme il est prévu pour la chirurgie hépatique, comme en 2011 la chirurgie cardiaque.

Certaines autorités médicales, comme celle du professeur d’immunologie Alain.Fischer, expert interviewé sur France-Inter le 3 janvier 2018, n’attache pas d’importance aux patients du professeur Ghérardi et approuve les 11 vaccins injectés aux nourrissons, pas plus que l’adjuvant des vaccins n’a d’importance, d’après son expertise.

Mais il est nécessaire de rappeler que la plupart de nos vaccins étaient fabiqués par l’institut Pasteur jusqu’en 1985, puis le laboratoire Mérieux s’associe sous une forme de participation-acquisition à Pasteur département vaccin, puis Sanofi rachète Mérieux par étape.

Dès lors Sanofi se retrouve seul fabricant de l’ensemble des vaccins en France, en situation de monopole, importante société du CAC40. 11 vaccins fabriqués par un seul fabriquant, c’est plus facile pour les coûts de production.

Autrefois les vaccins étaient étalés dans le temps, jusqu’au service militaire, voire dans les milieux professionnels.

Mais signalons un oubli du professeur Alain.Fischer, oh, pas grand chose, rassurez-vous. Il a reçu le Prix Sanofi-Pasteur en 2013, la somme de 100 000 Euros, pour ses travaux au sujet des vaccins !

Bien-sûr l’adjuvant des vaccins n’a pas d’importance, sinon l’industriel devrait revoir toutes les chaînes de production. Une telle situation serait plus préoccupante pour les coûts de production. Que diraient les actionnaires ?

Les malades de l’aluminium ne rentrent pas dans les coûts et prix de revient de Sanofi mais ils sont par contre à la charge de la Sécurité-Sociale et des mutuelles.

En réalité l’aluminium dans le corps humain n’est pas évalué, sauf depuis 20 ans par le Professeur Christopher.EXLEY de Keele University Newcastle.

Les industriels ont longtemps empêché ce genre d’étude, jusqu’à une date récente comme les cas du Mediator, de l’amiante, des pesticides, du nucléaire, des OGM...

Dès lors le fossé, entre la Science indépendante et les intérêts de l’industrie, ne doit pas apparaître aux yeux des consommateurs de soin -autrement dit les citoyens que nous sommes - sinon ils pourraient se mettre à réfléchir et douter ; alors les experts officiels sont chargés de nous rassurer.

Je ne suis pas contre les vaccins, mais pas à n’importe quel prix et à n’importe quel risque pour les enfants.
JM Guillon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document