Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Contact/soutien > REPORTERRE : Insoumis et Verts s’unissent pour les législatives

REPORTERRE : Insoumis et Verts s’unissent pour les législatives

lundi 20 juin 2022

Après plusieurs jours de discussion, l’accord, conclu dans la nuit de dimanche à lundi, porte sur la création d’une « Nouvelle union populaire écologiste et sociale ». Objectif, « faire élire des députés dans une majorité de circonscriptions, pour empêcher Emmanuel Macron de poursuivre sa politique injuste et brutale et battre l’extrême droite », indique le communiqué d’EELV.
...............................................
L’accord met l’accent sur de nombreux points de convergence : l’inscription dans la Constitution d’une République écologique et d’une règle verte, la sortie du nucléaire et l’évolution vers un mix énergétique 100 % renouvelables, la réduction de 65 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2035, la création d’un impôt sur la fortune (ISF) climatique, la gratuité des quantités d’eau et d’électricité « indispensables à la vie digne », etc.

Sur la question européenne, qui a longtemps été au cœur des divergences entre les deux partis, le texte insiste sur « les garanties de respect de l’État de droit et de la poursuite de la construction européenne chère aux écologistes ». Ainsi, « une France gouvernée par cette coalition ne peut avoir pour politique ni la sortie de l’Union, ni sa désagrégation, ni la fin de la monnaie unique », est-il précisé. Quant à la stratégie de désobéissance prônée par Jean-Luc Mélenchon lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle, elle « se concentrerait sur les aspects budgétaires et économiques ».

Tout l’article dans REPORTERRE : ici