Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

...Il apparaît, en effet, avec une clarté toujours plus aveuglante que ce ne sont ni la famine, ni les tremblements de terre, ni les microbes, ni le cancer, mais que c’est bel et bien l’homme qui constitue pour l’homme le plus grand des dangers... Le suprême danger qui menace aussi bien l’être individuel que les peuples pris dans leur ensemble, c’est le danger psychique. (Carl Gustav Jung - 1944 : "L’Homme à la découverte de son âme")

Accueil > Contact/soutien > Guillaume Meurice (Par Jupiter - France inter) : comment un humoriste parle (...)

Guillaume Meurice (Par Jupiter - France inter) : comment un humoriste parle d’or au sujet de l’écologie et du monde ambiant.

mardi 1er février 2022

Guillaume Meurice : « Je suis optimiste, car le vieux monde est en train de crever ».

.................
Extrait : Dans votre spectacle, vous vous moquez des petites mesures écolos, comme la réduction de la taille des touillettes pour le café. Quel regard portez-vous sur la politique climatique menée par le gouvernement depuis cinq ans ?

C’est un scandale total. Pire, c’est de l’hypocrisie. À la limite je préfère un gouvernement qui dirait « On ne fait rien, parce qu’on s’en fout », plutôt qu’un gouvernement qui fait croire qu’il agit. C’est vraiment le macronisme dans ce qu’il y a de pire : ils font d’énormes trucs dégueulasses, des micro avancées, et ils ne communiquent que sur celles-ci. Pour eux, l’écologie se résume à la fin des delphinariums, la fin des animaux dans les cirques. C’est malhonnête, et on perd du temps.

........................................
Et puis, quoi faire ? Tout le monde se demande quelle est la solution la plus efficace. Je pense qu’il n’y en a pas qu’une seule, que tout se complète. Je n’aime pas les bagarres de stratégies au sein de ces mouvements. S’il n’y a que des Zad [Zones à défendre], qui essayera de retranscrire les avancées dans les lois ? Et s’il n’y a pas de Zad pour pousser les parlementaires et leur mettre la pression, ça ne marche pas non plus. C’est la complémentarité de tous les modes d’action qui convient. Les marches climat, c’est très bien aussi, ça va dans le bon sens. On n’a plus le temps pour faire la fine bouche.

................................
Chapeau l’artiste !


Voir en ligne : Guillaume Meurice : « Je suis optimiste, car le vieux monde est en train de crever »

Un message, un commentaire ?