Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Ouvrons les yeux, voyons les choses de manière objective, et développons cette énergie extraordinaire qu’est l’amour. C’est, sans le moindre doute, la plus grande énergie de transformation du monde. Elle est la source de la vraie transition intérieure (Pierre Rabhi 19 février 2021)

Accueil > Ailleurs > Ce 15 mai 2021, on a frôlé la catastrophe à St Gaudens (31)

Ce 15 mai 2021, on a frôlé la catastrophe à St Gaudens (31)

mercredi 19 mai 2021

Communiqué de FNE-Midi Pyrénées :

Le grave accident survenu samedi 15 mai dernier à l’usine de Saint-Gaudens interpelle les associations de protection de la nature et du cadre de vie. Il nous met en alerte à la fois sur le projet de transformation, et sur le non-respect des normes en vigueur de l’usine Fibre Excellence (bruit, émissions atmosphériques de Nox, H2S, gaz à effet de serre, rejets dans les milieux aquatiques), pour plusieurs raisons.

La cause de ce grave incident est une fuite, similaire à celle qui s’est produite dernièrement à l’usine Fibre Excellence de Tarascon (fuite de Salin en fusion). À Saint-Gaudens, cette fuite de salin rencontrant de l’eau n’aurait pas dû évidemment se produire. Quant à l’explosion et à l’incendie qui s’en sont suivis il peut être supposé une déficience d’entretien de circuit de drainage des eaux pluviales sur la chape au sol. La réaction de rencontre des deux éléments a dégagé de l’hydrogène, qui s’est enflammé en provoquant de multiples explosions. Un incendie heureusement maîtrisé par les sapeurs-pompiers, avec du sable. Cet incident est pris très au sérieux par les pouvoirs publics et aurait pu avoir des conséquences bien plus dramatiques en cas d’explosion (il convient de noter que 3 incendies majeurs ont déjà eu lieu en 7 ans sur le site de Fibre Excellence de Tarascon).

Par ailleurs, ce dernier incident survenu à Saint-Gaudens a affecté la chaudière de liqueur noire, qui devrait voir sa puissance augmenter prochainement pour produire de l’électricité. Cette installation est désormais à l’arrêt, pour de multiples contrôles, sous couvert de la DREAL. Ces évènements graves prouvent que le risque est bien réel.

En conséquence il faut une meilleure prise de conscience collective pour obtenir les améliorations demandées par les riverains, un meilleur suivi des rejets, une plus grande sécurité des installations et la prise en compte rigoureuse des recommandations du Commissaire Enquêteur convergeant avec nos remarques, lors de l’enquête publique.

Il faut briser l’omerta autour de cette installation et informer plus largement la population en faisant le lien entre les incidents des deux usines Fibre Excellence. C’est pourquoi nos associations vont demander que soient communiqués les résultats des expertises menées sous contrôle de la DREAL auprès des élus et des riverains, et que les rapports d’inspection des services de l’Etat soient communiqués à nos associations dès qu’elles seront disponibles.

Il n’y a pas de menaces sur l’emploi contrairement aux idées reçues (bien que la stratégie de l’actionnaire principal, comptant parmi l’une des plus grosses fortunes mondiales) voudrait le laisser croire.
FNE Midi-Pyrénées

Et comme d’habitude, La Dépêche minimise la portée de l’accident et passe la brosse à reluire aux élus et aux administrations concernées !
L’article de LDDM

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document