Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)

Accueil > Ailleurs > Interpol décide de freiner les atteintes à l’environnement mondiales. Il est (...)

Interpol décide de freiner les atteintes à l’environnement mondiales. Il est temps !

vendredi 30 avril 2021

Lu dans Actu-Environnement.

C’est une opération mondiale qu’a dirigée Interpol durant le mois de mars dernier. L’organisation intergouvernementale a coordonné une action simultanée de 300 agences qui ont mené 34 000 inspections dans 67 pays en vue de détecter des violations de la règlementation en matière de pollution marine. « Nous avons vu le nombre d’inspections plus que doubler depuis la première édition : un signe clair que la communauté internationale ne supportera pas les attaques criminelles contre notre environnement », a réagi Jürgen Stock, secrétaire général d’Interpol.

La campagne de contrôle a révélé 1 600 infractions qui ont donné lieu à des amendes et à des enquêtes sur tous les continents. Parmi celles-ci, figurent 1 000 infractions de pollution dans les zones côtières et les rivières qui se jettent dans les océans (rejets d’eaux usées, de mercure, plastiques et autres contaminants), 500 actes de pollution commis en mer (rejets d’hydrocarbures, démolition illégale de navires, émissions de soufre des navires) et 130 cas de trafic de déchets via les ports.

Parmi les infractions constatées, les services de contrôle ont mis à jour un important réseau criminel de trafic de déchets plastique entre l’Europe et l’Asie qui a donné lieu à une coopération entre les autorités des deux régions concernées. L’opération a d’ores et déjà permis d’appréhender 22 suspects et de stopper l’exportation illégale de milliers de tonnes de déchets. Les garde-côtes italiens ont également saisi 11 000 tonnes de déchets métalliques mélangés à du plastique, du caoutchouc, de l’huile minérale et d’autres contaminants sur des vraquiers à destination de la Turquie. Des transferts illégaux de déchets en provenance d’Europe ont également été signalés par la Namibie, les Philippines et la Croatie.

Les délinquants ont exploité les vulnérabilités liées à la réduction de la surveillance résultant de la pandémie, explique Interpol. Autres effets de la crise sanitaire : treize infractions concernaient des déchets médicaux tels que des masques et des gants jetables utilisés contre la Covid-19. La hausse du cours de l’or entraîne par ailleurs une augmentation de l’exploitation minière illégale à l’origine de rejets de mercure dévastateurs en Afrique et en Amérique du Sud.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document