Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Accueil > Ressources > À ce jour, on peut estimer que seuls 0,6% du territoire terrestre (...)

À ce jour, on peut estimer que seuls 0,6% du territoire terrestre métropolitain français sont offerts aux processus naturels.

mercredi 9 décembre 2020

Redonnons de la place au vivant

Extraits (la totalité du texte dans ce PDF ) :

..........................................................................................................................
Aujourd’hui en France, moins de 1,54% du territoire métropolitain terrestre bénéficie
d’une protection dite « forte » (2). Or à l’intérieur de ces espaces de protection « forte », l’exploitation forestière, le pastoralisme et la chasse sont encore bien présents.
La chasse est autorisée dans 3 zones-cœurs de parc national sur 11 (Parc National des Calanques, des Cévennes et de forêts), dans une grande majorité des Réserves Naturelles nationales et dans la plupart des Réserves Naturelles régionales. En outre, la chasse et la pêche ne sont pas partout interdites dans les réserves biologiques. Les forêts et les pâturages sont exploités dans les zones cœurs des parcs nationaux de montagne et dans de nombreuses réserves naturelles.
À ce jour, on peut estimer que seuls 0,6% du territoire terrestre métropolitain français assurent la libre expression des processus naturels.
..........................................................................................................................
Offrons 10% de notre territoire à la nature, sans intervention humaine

• Renforçons la protection forte française pour que les 10% promis le soient en libre
évolution (en pleine naturalité) en adoptant la définition européenne des zones de
nature vierge

Créons des zones de libre évolution à l’intérieur d’espaces encore trop mal protégés (Parcs Naturels Régionaux, zones Natura 2000, etc.) mais aussi là où cela sera profitable à de nouveaux territoires. Créons de nouveaux outils pour faciliter leur mise en place.
• Visons systématiquement la présence de toutes les composantes d’un écosystème
laissé en libre évolution afin de garantir son fonctionnement optimal.
• Encourageons les propriétaires privés à rendre certaines de leurs parcelles à la nature sauvage avec une garantie sur le long terme.
• Inscrivons ces propositions dans la nouvelle stratégie des Aires Protégées 2020-2030 de la France.

Voir le Fichier : Manifeste-redonnons-place-vivant.pdf
.........................................................................................................................
Les signataires :
Personnalités :
Isabelle Autissier, navigatrice et écrivain
Jean-Michel Bertrand, photographe, cinéaste animalier et réalisateur
Gilles Clément, paysagiste, botaniste, entomologiste, biologiste et écrivain
Gilbert Cochet, agrégé, attaché au Muséum national d’histoire naturelle, expert au Conseil de l’Europe, expert au Conseil Scientifique régional du patrimoine naturel
Jean-Baptiste Dumond, naturaliste-photographe
Stéphane Durand, éditeur et auteur
Marc Giraud, écrivain, naturaliste, chroniqueur
Jean-Claude Génot, ingénieur écologue, écrivain
Francis Hallé, botaniste, biologiste et dendrologue
Béatrice Kremer-Cochet, agrégée, experte au Conseil Scientifique régional du patrimoine
naturel
Virginie Maris, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la philosophie de l’environnement
Roger Mathieu, naturaliste, écrivain
Baptiste Morizot, enseignant-chercheur en philosophie
Vincent Munier, photographe animalier
Matthieu Ricard, moine bouddhiste tibétain, essayiste et photographe
Sylvain Tesson, écrivain voyageur

Les associations :voir le PDF

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document