Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Accueil > Ressources > Convention citoyenne pour le climat : les doutes de la Convention se font (...)

Convention citoyenne pour le climat : les doutes de la Convention se font plus nombreux

dimanche 18 octobre 2020

Article inspiré de ActuEnvironnement auquel nous sommes abonnés :

Il fallait s’y attendre. Les mesures proposées par la Convention citoyenne pour le climat dérangent. Mais ceux-ci, investis par la mission que le "sort" leur a attribuée, sont de plus en plus inquiets sur la suite que le gouvernement apporte à leurs propositions.
« Nous avons souhaité vous interpeller personnellement et directement pour vous dire le travail accompli et les difficultés rencontrées, avec l’espoir que vous puissiez, à votre tour, nous renouveler votre soutien et votre envie ferme de faire aboutir nos propositions. » C’est en ces termes que les 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat, constitués en association, ont interpellé Emmanuel Macron dans un courrier adressé le 12 octobre.

Ces derniers ont dévoilé leurs propositions le 21 juin et le président de la République s’était engagé à reprendre « sans filtre » 146 d’entre elles. Mais, depuis cette date, les doutes de la Convention se font plus nombreux au fur et à mesure que des ministres brandissent des jokers supplémentaires. Ses membres ont le sentiment de « manquer d’un soutien clair et défini de la part de l’exécutif dont les prises de position [leur] paraissent parfois contradictoires ». Les principaux sujets de discorde ? L’aviation, la publicité, le déploiement de la 5G ou encore le transport ferroviaire. Les citoyens affirment leur détermination à faire aboutir leurs propositions et évoquent la possibilité de « futures actions ou initiatives individuelles de contestation ».

La réponse du président de la République n’a pas tardé. « Près d’un an après le lancement de votre convention, la crise sanitaire que traverse notre pays n’a en rien affaibli ma volonté d’agir ni celle du Gouvernement, car la crise climatique n’a pas disparu », affirme Emmanuel Macron dans un courrier daté du même jour. Et le prédisent d’énumérer les décisions d’ores et déjà prises : interdiction des terrasses chauffées, remplacement des chaudières au fioul, circulaire sur l’aménagement commercial, volets du plan de relance relatifs aux transports en commun et au vélo, soutien à la rénovation énergétique, reconversion des friches urbaines, opposition aux accords commerciaux ne respectant pas l’Accord de Paris. Le président rappelle également les engagements de Jean Castex suite à la rencontre du 29 septembre dernier. « Au total, ce sont près d’une trentaine de vos propositions qui sont déjà, soit totalement, soit partiellement, mises en œuvre », assure le chef de l’État qui annonce la mise à disposition d’un tableau de bord « dans les tous prochains jours ».

Le projet de loi reprenant les propositions de la Convention sera présenté en conseil des ministres en décembre pour le cinquième anniversaire de l’Accord de Paris, précise aussi M. Macron. « Certaines de vos mesures méritent des ajustements (…). Parfois, elles nécessitent une temporalité différente de celle que vous proposez, simplement parce que c’est la condition de leur réussite économique, sociale et écologique (…) », admet le locataire du Palais de l’Élysée. Mais, « cela ne remet en rien en cause votre ambition, ni la mienne », assure-t-il.

Est-ce que l’assurance du Président de la République doit être pris pour argent comptant ou bien temporise-t-il pour éviter que la Convention qu’il a mise sur pied ne se retourne contre lui..?


Voir en ligne : Convention citoyenne pour le climat : quel avenir pour ses 150 propositions ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document