Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Ouvrons les yeux, voyons les choses de manière objective, et développons cette énergie extraordinaire qu’est l’amour. C’est, sans le moindre doute, la plus grande énergie de transformation du monde. Elle est la source de la vraie transition intérieure (Pierre Rabhi 19 février 2021)

Accueil > Ressources > Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées : (...)

Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées : 1er anniversaire !

mercredi 6 janvier 2021

Nous vous rappelons l’aventure de Railcoop ci-dessous et vous annonçons que Railcoop a soufflé sa première bougie cette fin 2020. Leur site vous indiquera le programme déroulé à cette occasion et la situation géographique des coopérateurs
Le site


Il y a, comme ça, des nouvelles qui amènent des sourires et des respirations plus profondes... Et cet article de REPORTERRE en donne une de ce genre.
..........
Railcoop, comme son nom l’indique, est une société coopérative ferroviaire. Si les amoureux du train l’avaient rêvée, ils n’auraient sans doute pas fait mieux. Elle compte réinvestir plusieurs pans de l’offre ferroviaire peu à peu délaissée par la SNCF et les politiques publiques ces dernières années : trains entre régions permettant d’éviter la centralisation parisienne, fret et train de nuit.
.............
L’idée a germé début 2019. À la manœuvre, un conseil d’administration rassemblant des personnes issues de l’économie sociale et solidaire, de l’associatif, un ancien cheminot, ou encore des consultants sur les questions de climat et de mobilité (mais seulement des hommes...). Les compétences se sont associées, pour aboutir à la création d’une Scic (société coopérative d’intérêt collectif). Dans cette coopérative, une personne égale une voix, quel que soit le nombre de parts de la société qu’elle possède.

................
Une première ligne serait celle que la SNCF a abandonnée entre Lyon et Bordeaux passant au nord du Massif Central.

Le projet paraît donc en bonne voie et il convainc écolos et associations de voyageurs, telle que la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports). « C’est une bonne nouvelle, la radiale Lyon-Bordeaux manque vraiment et trop de personnes sont poussées à prendre l’avion », approuve Anne Lassman-Trappier, chargée des questions de transport à France Nature Environnement. « Railcoop va démontrer qu’il y a un modèle économique pour le ferroviaire, et tordre le cou à l’idée que le train est un gouffre économique qui ne survit que grâce à l’argent public », espère Valentin Desfontaines, responsable du dossier mobilité au Réseau Action Climat.
................
Un autre article sur LDDM : https://www.ladepeche.fr/2020/07/15/comment-railcoop-veut-rouvrir-des-petites-lignes-ferroviaires-en-occitanie-8980501.php


Voir en ligne : Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document