Comité Écologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

Accueil > Contact/soutien > Pylône de 48m de haut : la réunion d’information à Ste Croix Volvestre a réuni (...)

Pylône de 48m de haut : la réunion d’information à Ste Croix Volvestre a réuni beaucoup de monde

lundi 17 février 2020

Après la réunion du 15/02, LDDM postait cet article publié le 17/02/2020 avec cette photo :

MàJ 12/02/2020 :

La construction d’un pylône de 48 mètres de haut supportant trois antennes relais, sur la commune de Sainte-Croix-Volvestre au sein du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises, a été décidée sans réelle information ni concertation des habitants.
Nous nous interrogeons sur les conséquences d’un projet de ce type, qui dénature notre environnement et menace notre santé. Les normes d’émission en volts/mètre de ce type d’antennes sont jusqu’à 100 fois supérieures au seuil recommandé en 2011 par le Conseil de l’Europe. Les champs de radiofréquences électromagnétiques (ceux utilisés par les antennes relais) ont été classés dans le groupe 2B (cancérogène possible) par l’OMS et le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer).
D’autres solutions sont-elles envisageables ?

Nous vous convions à une première réunion le samedi 15 février à 15h à la Maison des Associations de Sainte-Croix -Volvestre.


Texte envoyé précédemment :

Les « Voisins Directs » nous prient de publier leur annonce/pétition. Leur combat est tout à fait légitime dans ce contexte et rejoint nos préoccupations quant au devenir de la prolifération d’ondes électro-magnétiques dans les campagnes et les villes !
Ces installations en domaine privé sont assez perverses. En effet, les opérateurs monnayent leur implantation chez quelqu’un (donc un privé) qui reçoit des royalties et un prix de location mensuel ou annuel de l’emplacement, sans prévenir les voisins qui sont pourtant beaucoup plus exposés qu’eux mêmes.
En effet le rayonnement des antennes se projette plutôt à l’horizontale ce qui fait que la maison au-dessous du pylône reçoit moins d’ondes que le voisin à 50,100,500m de là. La moindre des choses pour un citoyen ayant un sens social normal, serait d’en parler aux voisins et demander leur accord puisqu’ils sont plus impactés que lui-même !
Au CEA, nous demandons que ces pylônes ne soient plus installés en terrain privé mais en terrain public avec enquête publique liée au projet.

Directivité des ondes EM

Le texte de la pétition :

INSTALLATION ANTENNE-RELAIS 3G/4G

Et si cela se passait tout près de chez vous ?

La téléphonie mobile OUI, Au détriment de la santé NON !

Un pylône de 48 mètres de haut avec 3 antennes-relais (3G et 4G) sera prochainement installé sur un terrain privé situé sur la commune de Sainte-Croix-Volvestre (09230) par l’opérateur de téléphonie mobile FREE Mobile dans le cadre d’un programme gouvernemental visant une « couverture de la population en 4G de 98% d’ici janvier 2027 ». Ce pylône sera utilisé par les 4 opérateurs français Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile.

S’il est vrai que le dossier d’information rédigé par FREE est consultable sur le site internet de la mairie de Sainte- Croix-Volvestre depuis Octobre 2019 (début prévisionnel des travaux en Mars 2020 et mise en service prévisionnelle en Juillet 2020), nous les futurs « voisins directs » de cette antenne n’avons pas été informés directement et individuellement de cette installation. Ni par le propriétaire du terrain, ni par FREE, ni par la mairie. C’est par hasard que nous l’apprenons !

Comment cela est-il possible ? On ne parle pas ici de l’implantation d’un banc public pour la place du village mais bien de celle d’un pylône de 48 mètres de haut équipé d’antennes-relais qui émettent et reçoivent des micro-ondes pulsées dont les normes d’émission se basent sur le décret n°2002-775 datant du 3 Mai 2002 (Mai 2002, la préhistoire de la téléphonie mobile).
Le seuil maximal de ces normes de 2002, calculant le champ électromagnétique, est fixé à 41 Volt/mètre (V/m) ou 61 V/m (suivant le type de fréquence : 900 Mhz, 2100 Mhz) alors que le Conseil de l’Europe recommande en 2011 un seuil maximal à 0,6 V/m !

Actuellement, les antennes-relais sans dangereuses pour la santé, il n’y a aucun doute. Le Conseil de L’Europe, l’OMS et le CICR l’ont reconnu en 2011 en les classant dans le groupe 2B (cancérogène possible).

L’art et la manière de décider des choses, c’est cela qui nous pose question. Comment peut-on installer ce type d’infrastructure sans concertation préalable avec les riverains ?

Eh bien c’est « grâce à » l’article 62 de la loi ELAN (2018) que les délais jusqu’alors imposés aux opérateurs de téléphonie mobile par la loi Abeille (2015) pour les demandes d’autorisation d’urbanisme après dépôt du dossier d’information ont été supprimés. Concrètement, cela permet aux opérateurs de déposer leur dossier d’information en mairie puis dans la foulée la déclaration préalable ou le permis de construire et hop, le tour est joué, exit la concertation publique !

C’est cela qui nous choque car nous pensons qu’il y a de réels enjeux sanitaires, environnementaux et démocratiques.

Il faut faire appliquer des normes qui soient compatibles avec notre santé. Il faut choisir avec précaution les lieux d’implantation d’antennes-relais pour protéger notre environnement.

Nous refusons cette antenne-relais dans l’état actuel des choses et ferons toutes les démarches nécessaires pour annuler ce projet.

Si vous aussi vous vous sentez concernés, signez la pétition !

Merci de votre soutien !

Les « Voisins Directs »,
à Sainte-Croix-Volvestre, le 21/01/2020.

Contact : voisinsdirects@outlook.fr

Pour en savoir plus :
1) « Robin des toits » www.robindestoits.org : association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies du sans fil. Elle a une vision différente de celle des opérateurs de téléphonie mobile concernant l’impact des ondes sur la santé.
2) « Mauvaises Ondes », documentaire France 3 de 2011 (visionnable sur Youtube) qui montre la manière dont les industriels de la téléphonie mobile se sont imposés face aux scientifiques.
3) Loi Abeille (2015) et article 62 de la loi ELAN (2018).
4) Dossier d’information FREE disponible sur le site internet de la mairie ou à la mairie de Sainte-Croix-Volvestre : http://mairiesaintecroixvolvestre.fr/actualites/construction-pylone-antenne-free/?backlink=98

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document