Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

LE COMITÉ ÉCOLOGIQUE ARIÉGEOIS A 40 ANS CETTE ANNÉE ! "40 ans, c’est l’âge où l’on devient ce que l’on est." Charles Peguy

Accueil > Ailleurs > Coup de gueule : Rien n’arrête le sénat pour plaire aux chasseurs (...)

Coup de gueule : Rien n’arrête le sénat pour plaire aux chasseurs !

mardi 30 avril 2019

Jeudi 11 Avril 2019 le Sénat a voté et par la même occasion défiguré le futur Office français de la biodiversité (fusion de l’Agence française pour la biodiversité et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage) :

Pour commencer, les modes de chasse « traditionnels », tels que le piégeage des grives à la glu ou la capture d’oiseaux à l’aide de filets ou de collets, méthodes particulièrement barbares, sont considérés comme faisant partie du «  patrimoine cynégétique national ». A ce titre, ils sont «  reconnus et protégés  » !
En outre, les fédérations de chasseurs pourront gérer elles-mêmes les réserves nationales de chasse et de faune sauvage, dont la vocation première est de protéger les espèces menacées et leurs habitats.
Quant aux citoyens qui s’aviseraient d’« empêcher, entraver ou gêner l’acte de chasse ou le déroulement d’une action de chasse en cours », ils seront passible d’un an d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende !
Le directeur général de la LPO, Yves Vérilhac, s’indigne de « cadeaux scandaleux faits au monde de la chasse ». Il s’indigne aussi de l’engagement de l’Etat, dans le projet de loi, à verser aux fédérations de chasseurs au moins dix euros par an et par permis de chasse, en complément des cinq euros qui seront acquittés par chaque chasseur, au profit d’un fonds consacré à la protection de la biodiversité. Ce qui revient en réalité, à ses yeux, à « faire payer chaque Français pour la chasse ».
Des « cadeaux » qui s’ajoutent à celui déjà fait l’an passé par Emmanuel Macron aux porteurs de fusil – la division par deux, de 400 à 200 euros, du prix du permis national –, en contrepartie de leur ralliement à l’Office français de la biodiversité.
Le lobby chasse a encore frappé …
Quand prendra-t’ont enfin en compte (sommes-nous réellement une démocratie ?) le souhait de l’immense majorité des français de restreindre fortement ce loisir mortifère et leur permettre de se balader en famille, randonner, profiter de la nature sans avoir le sentiment d’être la victime potentielle d’une « erreur humaine » !


Un collectif d’associations se dressent contre ce projet : Le futur Office français de la biodiversité menacé par les lobbies de la chasse


Voir en ligne : Chasse et pêche au sénat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document