Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

LE COMITÉ ÉCOLOGIQUE ARIÉGEOIS A 40 ANS CETTE ANNÉE ! Association loi 1901 déclarée à la Préfecture de l’Ariège le 15/01/1979 sous le n° 01117

Accueil > Ailleurs > 13 députés demandent la régulation des jours de chasse en France

13 députés demandent la régulation des jours de chasse en France

vendredi 14 décembre 2018

Tout le texte se trouve en PDF ci-contre. Juste un extrait des plus explicites pour montrer que face aux dangers que présente la chasse dans notre pays, les citoyens ne sont ni défendus ni respectés par le pouvoir exécutif.
Voyons si les députés seront plus sensibles à cette injustice sociale qui dure depuis des décennies.
.......................................................................................................................................................................

Le projet de loi - non chasse le dimanche

La demande populaire de recréer un jour sans chasse est forte. Une pétition pour interdire la chasse le dimanche, lancée par l’association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a recueillie près de 200 000 signatures. Un sondage Ifop réalisé en janvier 2018 indique que 79 % des personnes interrogées sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé.
Pour toute réponse, le nouveau ministre de l’écologie, M. de Rugy, a « convié la Fédération nationale des chasseurs pour une réunion de travail sur ces questions de sécurité » et « demander[a] aux chasseurs de prendre des engagements pour renforcer la sécurité ». Le ministre ne semble pas envisager de mesures pour protéger les citoyen-ne-s autres que faire confiance aux chasseurs. Rien pour limiter la chasse. Rien non plus pour limiter la pollution au plomb de chasse, qui menace les animaux, mais aussi les hommes. Ces réponses sont nettement insuffisantes au regard des enjeux de liberté publique, de sécurité et de santé. Le député LaREM de l’Aude, Alain Peréa, a suggéré pour sa part sur twitter l’interdiction du VTT en période de chasse, pour limiter le risque d’accident, au prétexte que « la chasse ne dure que 4 mois par an ». Très récemment, la mairie de Sainte-Menéhould a pris un arrêté pour interdire de se promener dans la forêt communale les certains jours de chasse et notamment des dimanches. Comme toutes les mesures visant à prévenir qu’une chasse est en cours ou recommandant de porter des couleurs vives aux promeneurs-euses, cette déclaration polémique ou ce type de mesures d’interdiction de la promenade prend le problème dans le mauvais sens : ce ne sont pas aux promeneurs-euses de faire attention à eux-elles, mais à la chasse d’être limitée et règlementée pour permettre les autres activités.

Cette proposition de loi vise donc à garantir aux citoyen-ne-s, chasseurs ou non, le droit à la promenade, à l’observation de la faune et de la flore, à la cueillette, au bol d’air et à la tranquillité lors de leurs sorties familiales, et notamment dominicales.

L’article unique propose donc d’ajouter à l’article 424-2 du code de l’environnement relatif au temps de chasse, une disposition qui précise, pendant la période d’ouverture de la chasse, qu’il est néanmoins interdit de chasser les dimanches, pendant les vacances scolaires et les jours fériés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document