Comité
   Ecologique
      Ariégeois

Agir pour la protection de la nature

Association agréée pour la protection
      de l'environnement en Ariège

Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. (Pierre Rabhi 21 avril 2020)


replier Articles récents

Articles récents

  • La décroissance, on en parle ? 23/10

    Le thème de la décroissance est vieux de quelques dizaines d’années. Quelques sourires critiques condescendants accompagnaient ceux qui en parlaient en ce temps-là. Et on passait notre chemin...
    Alors qu’est-ce qui fait que maintenant les censeurs d’antan ne rient plus ? Serait-ce que ... ben ça y est on y est ! Chacun d’entre nous est maintenant face à une réalité pas aimable à regarder... Chacun à l’habitude à son niveau, de se demander comment gagner plus, comment s’étendre davantage, avoir plus, plus, plus ... Et ce n’est PLUS possible.

  • Le collectif « A pas de Loutre » vous invite à participer au blocage du (...) 20/10

    Les amateurs des parcs d’attractions et des villages-vacances clé-en-main apprécieront certainement le projet mais les amateurs de nature et les défenseurs de l’environnement et de la biodiversité sauront défendre les 34 ha vierges autour du lac de Montbel à niveau constant.

    Résister à quoi ? A un projet d’aménagement du lac avec un complexe hôtelier de 30 "maisonnettes" 5* éparpillées sur cette zone, un bâtiment d’accueil de 500m², une marina avec ponton, parking de 60 places et les routes et déboisements qui vont avec ...

    Et pourquoi notre résistance ? Pour les aigrettes garzettes, les foulques, les tritons palmés, les grèbes huppées, les rainettes méridionales, les sarcelles d’ hiver, les 6 espèces de pics, les couleuvres helvétiques, les genettes communes, les agrions porte-coupe, les anax napolitain, les pachas à deux queues, les 30 espèces de chauves-souris, les écrevisses, les loutres, les hérons cendré, les martin-pêcheurs, les pies grièches, le potamot luisant, la nitelle hyaline et tous les autres qu’on ne cite pas... ainsi que les amateurs de randonnées, de silence et de nature sauvage.

  • Mas d’Azil : un projet de cheminement aberrant piloté sans (...) 18/10

    Le CEA a demandé par courrier puis au guichet de la mairie une entrevue avec le maire du Mas d’Azil au sujet de ce projet. AUCUNE RÉPONSE !
    Or notre association a des motifs statutaires pour étudier le dossier puisque ce projet mentionne l’abattage des quelques 28 marronniers alignés sur la route et que tout Azilien de souche connaît depuis sa naissance puisque les plantations ont environ 100 ans.
    Nous sommes également sensibles à la sécurité des piétons dans cette zone de la grotte et DANS la grotte, dangereuse pour eux.
    Un collectif de défense des marronniers du Mas s’est constitué et produit un site internet qui fait le point périodique sur ce dossier. Vous pouvez le consulter ici : https://collectiflm.wixsite.com/lemasdazil



déplier Plan du site

Plan du site