Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Le survol intensif et à basse altitude par des hélicoptères de la Zone de (...)

Le survol intensif et à basse altitude par des hélicoptères de la Zone de Sensibilité Majeur Gypaètes sur le secteur montagneux du Pic de La Fourque dans la Zone de Protection Spéciale - site Natura 2000 a été validé par la préfecture !

samedi 20 octobre 2018

A partir du 18 octobre prochain aura lieu une série de perturbations sans précédent de l’avifaune exceptionnelle à laquelle est dû le classement du secteur visé.
Les promesses de Variscan Mines ne sont que lettres mortes : " Considérant l’engagement pris par la société Variscan Mines de prendre en compte l’avis de la Ligue de Protection des Oiseaux préalablement à toute opération de survol"

C’est en vain qu’une lettre des associations agrées de protection de l’Environnement Comité Ecologique Ariégeois, FNE-MP, Nature en Occitanie, LPO, a été remise le 26 septembre à Mme la préfète de l’Ariège.

C’est en vain que la commission de l’UE s’est exprimée sur le sujet :
"Les possibles survols intensifs de la ZPS site Natura 2000 massif du Mont Valier. Les zones de protection spéciale (ZPS), étant intégrées directement dans le réseau européen Natura 2000 sont soumis aux dispositions de l’article 6 de la Directive habitats. En particulier l’article 6(2) repose sur un principe de prévention : « Les États membres prennent les mesures appropriées pour éviter, dans les zones spéciales de conservation, la détérioration [...] ainsi que les perturbations ». De ce fait les oiseaux listés dans le site peuvent être dérangés par le bruit et les mouvements réguliers des hélicoptères ce qui peut perturber la capacité des espèces à se reproduire, à se nourrir, à se reposer, à se disperser ou encore à migrer. Nous vous invitons à nous tenir au courant de l’évolution de la situation quant à cette campagne héliportée." , avis que nous avions communiqué à la préfète.

C’est en vain que la mairie de Couflens-Salau a avertit qu’elle attaquerait l’AP au TA Toulouse s’il venait à être publié.
Pour sa part le CEA se joint à cette action de la mairie désormais devenue nécessaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document