Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Ailleurs > DANS NOS RUES POUR LE CLIMAT : journée mondiale, samedi 8 septembre

DANS NOS RUES POUR LE CLIMAT : journée mondiale, samedi 8 septembre

mardi 4 septembre 2018

FNE nous invite à participer :

Le 8 septembre 2018 — Participez à une journée mondiale d’action

Les grandes décisions climatiques découlent de l’action citoyenne.

C’est l’action locale qui ouvre la voie. Prenez part au mouvement qui met fin à l’ère des combustibles fossiles et développe une énergie 100% renouvelable, accessible à tou.te.s.

Des centaines d’actions dans le monde, des dizaines en France. De Lyon à Paris, en passant par Tours, Aubenas et Montpellier :

Faites grandir les rangs de celles et ceux qui se mobilisent : organisez votre propre action ! Faisons en sorte que notre mouvement soit impossible à ignorer, aussi bien par l’opinion publique que par les élu·e·s et les institutions. Construisons un mouvement puissant et durable pour faire gagner les enjeux environnementaux face aux intérêts économiques.

Hulot démissionne : pas nous ! Le gouvernement a sans doute perdu sa “caution verte”, mais nous ne sommes pas condamné·e·s à regarder gagner les lobbies qui défendent les intérêts économiques d’une minorité. Au travers de toutes nos actions le 8 septembre, nous partagerons le même message : nous sommes mobilisé·e·s. Au contraire du gouvernement Macron qui creuse les inégalités, des élu·e·s qui n’ont jamais intégré la transition écologique et sociale au cœur de leur projet politique, de nos institutions qui ne saisissent pas leur responsabilité et continuent de prêter l’oreille aux multinationales plutôt que de rompre le statu quo, des acteurs financiers qui fournissent les ressources nécessaires aux projets insoutenables à l’équilibre de la vie sur terre.

Voir les détails sur cette page

Pour l’anecdote, il semblerait que cette initiative revienne à un homme de 27 ans, Français, qui a réagi après l’annonce de la démission de N.Hulot en le prenant au mot quand il a dit sur France Inter : « Est-ce que j’ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité ?, avait fait mine d’interroger l’ancien ministre. Est-ce que j’ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l’avenir de l’humanité ? ». Ça a fait tilt ! Ensuite les ONG et autres grosses associations comme FNE ou ATTAC ont répondu présent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document