Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Quels pesticides, herbicides, cochonneries...cides et en quelles quantités (...)

Quels pesticides, herbicides, cochonneries...cides et en quelles quantités près de chez vous

lundi 13 novembre 2017

Voici un article de Mediacités sur la réalité de l’usage et la vente des produits phyto-pesticides en France mais aussi dans les départements puisque l’article contient des cartes, tableaux et schémas interactifs. Vous pouvez ainsi décortiquer plus localement les chiffres de votre région ou département.
Comme tous les articles de Mediacités, il est nécessaire de s’abonner. Je mets ici quelques aspects de l’article pour montrer que malgré les dires des ministres successifs, la France n’a toujours pas amorcé le déclin des pesticides, mais au contraire a accentué leur emploi !


EXTRAITS :
Vote européen sur le glyphosate, scandales sanitaires et écologiques, remise en cause du modèle agro-industriel… L’usage intensif des pesticides a beau faire désormais l’objet de larges débats, il ne faiblit pas pour autant. Comme le montrent les chiffres dévoilés par Mediacités, les ventes de produits phytosanitaires ont même augmenté de 2009 à fin 2016.

L’avenir du glyphosate en Europe se joue aujourd’hui devant la Commission européenne.

La star des herbicides, développé par le géant de l’industrie chimique Monsanto, sera-t-elle condamnée à disparaître du continent  d’ici quelques années ? Peut-être. La décision de l’Union Européenne (UE) changera-t-elle fondamentalement l’usage massif que l’agriculture française fait des produits phytosanitaires depuis plus d’un quart de siècle  ? Probablement pas. C’est en tout cas ce que démontrent les chiffres confidentiels rendus publics aujourd’hui par Mediacités. Malgré les débats, malgré les interdictions de certains produits ou usages (les collectivités locales et les établissements publics, par exemple, n’ont plus le droit d’en utiliser depuis le 1er janvier 2017), malgré les plans de lutte, un peu plus de 68 000 tonnes de produits phytosanitaires ont encore été vendues en France en 2016. Soit 4 000 de plus qu’en 2009… N’en jetez plus  : la France est accro aux pesticides  !

Mediacités vous propose de découvrir la carte de France des ventes de pesticides ainsi qu’un palmarès des cinq substances les plus dangereuses, pour l’environnement comme pour la santé humaine, commercialisées dans chaque département ces huit dernières années.

Ces chiffres témoignent d’ailleurs de l’échec cuisant du plan Ecophyto. Lancé en France en 2008, celui-ci devait mener à une réduction de 50 % de l’usage des pesticides à l’horizon 2018. Raté. Les données récupérées par Mediacités démontrent au contraire que les ventes de produits phytosanitaires ont grimpé (en volume) de plus de 6 % entre 2009 et 2016. Même si certains agriculteurs essaient de se désaccoutumer en optant pour d’autres solutions, les pesticides font toujours partie intégrante de l’attirail agricole, au même titre que les bottes ou le tracteur. Ce que corrobore une note de synthèse publiée par le ministère de l’Agriculture en 2015, selon laquelle leur usage aurait augmenté de 6 % entre 2011 et 2014.


Voir en ligne : Pesticides : la carte de la France toxique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document