Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Ressources > Eau du robinet et eau en bouteille plastique : vous avez le choix (...)

Eau du robinet et eau en bouteille plastique : vous avez le choix ?

vendredi 6 octobre 2017

Cette question chacun se la pose en permanence. Ceux qui ont la chance d’avoir une eau domestique sans goût de chlore, se la posent moins...mais ceux dont l’eau du robinet est vraiment exécrable, peuvent se demander "que boire ?".
Il existe des moyens plus ou moins compliqués de filtrer l’eau, depuis la simple carafe filtrante (ce qui a quand même un coût non négligeable à cause des recharges de charbon) jusqu’au système intégré de filtration et dynamisation de l’eau du robinet (osmosée, structurée, dynamisée, magnétisée...) avec un coût d’installation et de maintenance assez important.

Système de filtration (il faut de la place !)
Un robinet dédié sur l’évier

Et puis il y a le geste facile de l’eau en bouteille plastique ! Les Biocoop ont décidé depuis quelque temps de ne plus vendre d’eau en bouteilles plastiques ; seulement en verre. On le voit, l’eau, l’élément le plus répandu sur terre est celui qui est devenu le plus problématique, le plus convoité (avec l’or et le sable !), le plus mal préservé. Il est symptomatique que les entreprises chargées de dépolluer l’eau, de la traiter et de nous la resservir au robinet (en la rendant éventuellement imbuvable par la dose de chlore incorporée), soient les entreprises capitalistiques directement ou indirectement liées à celles dédiées à la vente d’eau en bouteille !!! Et l’agriculture n’aide pas à changer la donne...

Alors, que choisir ? L’eau du robinet ou l’eau en bouteille ? Selon les conditions géographiques, le choix pourra ne pas être facile. En Ariège, certains réseaux sont vraiment buvables sans filtration : le Terrefort, la Barguillère (sauf quand le SMDEA largue un surplus de chlore pour nettoyer les tuyaux), .... D’autres doivent utiliser un système de filtration ou de l’eau en bouteille. Dans ce dernier cas, on peut encore privilégier le remplissage d’eau en verre aux diverses sources et fontaines proches de chez nous. Et si l’on n’a que l’option bouteille en plastique... il faut vraiment bien connaître le processus de l’industrialisation de cette eau. Ce qui nous amènera certainement à chercher une alternative plus écologique, tant l’option bouteille en plastique ne l’est pas du tout. Vraiment à n’utiliser que parcimonieusement, en déplacement ou en cas de nécessité absolue. Voyez cette étude de Trade Machine :


Voir en ligne : Le fléau des bouteilles en plastique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document