Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Demande de tirs d’éfarouchements sur des arrêtés indécents planant au dessus des (...)

Demande de tirs d’éfarouchements sur des arrêtés indécents planant au dessus des espèces protégées.

vendredi 6 mai 2016

Du 19 août au 9 septembre une consultation publique est ouverte à la préfecture de l’Ariège accessible avec le lien ci dessous.

http://www.ariege.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public/Participation-du-public/Chasse-et-faune-sauvage/Procedures-en-cours

Elle concerne des tirs d’effarouchement sur des vautours.

Article 3
Pendant la durée de validité du présent arrêté, les effarouchements ne pourront être pratiqués qu’entre le 1er mars et le 15 novembre.
Tout tir d’effarouchement devra faire l’objet d’une autorisation préalable du préfet. L’autorisation sera délivrée dans les cas où la présence inhabituelle et importante de vautours fauves est constatée.

Nous aimerions que Mme le Préfet définisse si la présence de vautours sur une carcasse d’animal mort est habituelle ou inhabituelle.

Nous aimerions que Mme le Préfet définisse a partir de quel nombre de vautours sur une carcasse donnée (brebis, veau , jument par exemple) ceux ci deviennent une présence importante.

La présence de vautours autour d’un animal mort est aussi habituelle que la présence de chats autour d’une assiette de croquettes. Et leur nombre n’y change rien tant qu’il reste des croquettes. Sinon ils vont voir ailleurs.

Il nous faut rappeler avec force qu’en Ariège et dans les départements voisin aucune intervention de vautours sur un animal vivant n’a pu être prouvé.
Aucun constat n’a conclu à la mort d’un animal par les vautours. Par contre plusieurs mensonges concernant de soi-disant "attaques" ont pu être constatés.

L’indécence et l’incompétence crasse qui suinte de ce projet d’arrêté nous inquiète.

Il ne faudrait tout de même pas que des fédérations d’associations professionnelles et d’usagers viennent imposer leurs revendications en essuyant leurs bottes sur le paillasson de la légalité.


Voir en ligne : Consultation publique en ligne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document