Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Déchets > Berbiac : moins de déchets déposés en Ariège. Deux cantons doivent mieux faire (...)

mercredi 20 juin 2018

Berbiac : moins de déchets déposés en Ariège. Deux cantons doivent mieux faire !

Qu’est-ce qu’une ISDND ? Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux. Celle de l’Ariège qui collecte presque tout le département, se trouve à Manses près de Mirepoix. Mais sa gestion, comme nous allons voir n’est pas exempte de problèmes ; en 2017 un caillou radioactif y a même été retrouvé !

Pour avoir un aperçu des principes et de la gestion d’une ISDND, voir ICI

Et pour ce qui est de la localisation et du fonctionnement technique de Berbiac, ICI


1) En 2016, Berbiac traitait 387Kg/an/habitant et en 2017, 329Kg/an/habitant. Une baisse donc.

Il est à noter que si le dépôt par habitant baisse, ce n’est pas Foix et Le Fossat qui le font baisser puisque ces deux cantons voient leur collecte d’ordures augmenter de 16% pour le chef-lieu et 9% pour Le Fossat !

2) Le moteur de la torchère est à bout de souffle ; il va être remplacé ce mois-ci.

3) Incidents :
• a/ sur la cuve 2 COGEVAP, débordement dont 77m3 versés en milieu naturel. Depuis, une installation de délestage est en place pour que tout débordement soit canalisé vers le bassin des lixiviats [1]. Cet incident a eu des répercussions sur la conductivité, le DCO, l’azote et le chlorure. L’aérateur mis en route a permis de descendre les taux ce qui a été vérifié par les analyses adéquates. A noter que ces lixiviats ne sont pas traités sur place mais à la STEP de Laroque d’Olmes.

• b/ les paramètres phénol qui dépassent de beaucoup les valeurs d’entrée en STEP [2]. Il s’agit de l’arsenic et du nonyphénol. Le SMECTOM fait faire d’autres analyses par des labos différents pour être certain du phénomène en ayant d’autres analyses et avis, à suivre donc !

• c/ le caillou radioactif dans un container qui a fait réagir toute la procédure obligatoire. Le caillou en question, on suppose venant d’un collectionneur, a été récupéré dans la benne, stocké dans un lieu sûr, en attendant son enlèvement par l’ANDRA le 6 juin 2018.

• d/ Benne renversée sur voie publique le 17 janvier 2017

• e/ Renversement d’un compacteur

• f/ 2 détections de perforation sur géomembrane

• g/ Départ d’incendie

4) ODEURS : il y en a moins, mais elles sont toujours là et pas dans les mêmes zones qu’avant. Avant quoi ? il faut aller rechercher le cabinet expert en "nez", qui a déjà officié dans le secteur, pour pouvoir expliquer le phénomène et répondre à cette question, à suivre aussi !

5) L’APRES BERBIAC a été soulevé. J’ai mis sur la table l’étude d’orientation du traitement des déchets de la REGION qui a une forte odeur d’incinération ! Débat autour de la rentabilité en fonction de la "valorisation", sachant que pour qu’une incinération soit rentable il lui faut beaucoup de déchets, ce qui n’est pas incitateur de réduction à la source. La notion de rentabilité est aussi présente dans l’enfouissement m’a répondu Alain Caillat, directeur du SMECTOM DU PLANTAUREL. Ce qui est explicable mais pas acceptable non plus...
Dans le cadre du traitement des déchets, la seule rentabilité acceptable c’est "zéro déchet", ce que tout le monde a convenu avec moi.

En fin de réunion il a été question de la protection incendie. Celle de Berbiac ne pose aucun problème, par contre les agriculteurs vont être dans l’obligation d’assurer la protection incendie des lieux de stockage agricoles ...

Notes prises lors de la réunion (12 juin 2018) de suivi du centre de l’ISDND de Berbiac à Manses.
Par Mireille pour le CEA

Il est à noter les conclusions du document de la Région déjà cité en tête d’article. Cliquer pour agrandir :

Et pour le compte rendu détaillé de cette réunion du 12 juin :

https://www.archive-host.com/flb/index.php?link=c53965e62ceb6be1c1ed

Téléchargement moyen (6Mo 19). Le document se présente comme un livre. Vous pouvez agrandir, tourner les pages, etc...



[1Lors de leur stockage et sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation naturelle, les déchets produisent une fraction liquide appelée « lixiviats »

[2STation d’EPuration des eaux usées

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document