Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Carrières, gravières et mines > Carrière de Bedeilhac > Denjean Granulats retire son projet d’exploitation et d’extension de la (...)

mercredi 22 avril 2015

Denjean Granulats retire son projet d’exploitation et d’extension de la carrière de Bédeilhac-Aynat.

Daniel Strub, président du CEA et représentant les associations environnementales à la CDNPS (Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites) l’a appris ce matin : la réunion de la commission, prévue ce jour-là, n’a plus lieu d’être puisque Denjean Granulats retire son projet.

Que dire de cette nouvelle sinon qu’elle comble de joie tous ceux qui ont travaillé à dénoncer la nocivité du projet pour les habitants de cette vallée..? Les gardiens du Calamès voient leurs immenses efforts couronnés de succès.  [1]
Beaucoup d’oppositions à ce projet se sont levées à partir du moment où le CEA a commencé à alerter, par tract, les citoyens de Bédeilhac en novembre 2013. Les habitants de la vallée, le PNR, les élus de la com-com et du canton (sauf quelques uns...), une commission du SCoT, les associations d’escalade et de randonnées, les professionnels de tourisme...ont dénoncé cette atteinte à la qualité paysagère du lieu et à la sécurité des villageois et aux habitants de la vallée.

Seul ou presque, le commissaire enquêteur avait déclaré le projet conforme !!!

Politiquement, la décision était difficile à prendre et l’administration ne devait pas trop savoir comment se sortir de ce guêpier, prise entre le souci de promouvoir les entreprises locales et la crainte de déclencher une ZAD façon ariégeoise... Du coup, le retrait du projet doit sortir une belle épine du pied de Mme le Préfet !

Ce qui est sûr maintenant c’est que tous nous restons mobilisés car le projet ne sera définitivement écarté que si le lieu est déclaré impropre à toute exploitation de carrière. Avec les Gardiens du Calamès nous devons exiger des assurances actées et signées que ce cauchemar ne se reproduira pas...


Ce qu’en dit la presse locale :
AriègeNews
La Gazette Ariègeoise
La DDM


Voir en ligne : Les Gardiens du Calamès


[1Le Calamès est la montagne victime du projet de carrière qui lui aurait raboté une grosse partie de son flanc nord.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document