Comité Ecologique Ariégeois

Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Ressources > Documents divers > Ornithologie : un Ariègeois de Serres sur Arget reconnu nationalement...

mercredi 25 mars 2015

Ornithologie : un Ariègeois de Serres sur Arget reconnu nationalement...

Sylvain Reyt, habitant de la Barguillère, ornithologue passionné, vient de remporter la 1ère place de la Year list française (sur 154). Cela consiste à reconnaître le plus d’espèces possible d’oiseaux dans l’année et en France. Notre Ariégeois en a "coché" 371 !
Interview dans LDDM

*Photos : Le Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) est une espèce de passereaux d’Eurasie appartenant à la famille des Fringillidae. Il vit et se nourrit en couple, à la lisière d’un bois ou d’une haie. Il disparaît rapidement si on l’approche. Visiteur régulier des petits jardins, surtout dans les régions riches en vergers, il reste très discret, à l’abri de la végétation.(Wikipédia).
Ici le mâle et la femelle.

A l’initiative d’Alain Reyt, un groupe Ornithologique vient de voir le jour en Ariège sous l’égide de l’ANA.
Des émissions sur Radio Transparence traitent également de nature le lundi à 20h30 et le samedi à 15h. animées par des passionnés de l’ANA.


Pour les candidats Ornitho à la liste 2015, voici les contraintes à respecter :

  • Le rang est établi en fonction du nombre d’espèces d’oiseaux vues (ou entendues si vous cochez au chant) en France, à saisir dans la colonne "coche France".
  • La zone géographique délimitant les coches Françaises s’étend sur l’ensemble de la France métropolitaine, Corse et îles côtières comprises.
  • Seuls les oiseaux des catégories A et C, sauvages, vivants et libres, vus (ou entendus si vous fonctionnez ainsi) en France métropolitaine sont comptabilisés. La catégorie B n’est pas prise en compte puisqu’elle désigne les espèces dont seuls les individus observés avant 1950 sont considérés comme sauvages (et aucun observateur français n’a de coche avant cette date).
  • Pour le décompte, la liste de référence est celle établie par la Commission de l’Avifaune Française (CAF) et sera mise à jour régulièrement. Dans un souci de réactivité, cocheurs.fr se réserve le droit d’ajouter les "premières françaises" ainsi que les espèces passant en catégorie A, avant l’homologation par le CHN et la publication officielle de la CAF, processus pouvant être assez longs. Ces intégrations sont donc à confirmer par la suite, et restent dépendantes des décisions CHN & CAF à venir.
  • En cas de trop forts doutes sur l’origine sauvage d’un oiseau (même appartenant aux catégories A et C), il est préférable de ne pas comptabiliser l’individu. Chacun reste libre de cocher ce qu’il veut, mais rappelons que la CAF se charge de décider du classement en telle ou telle catégorie de chaque oiseau. Les rapports du CHN sont consultables à cette adresse (il est conseillé de s’y référer en cas de doutes) et dans la revue Ornithos pour les plus anciens.
  • Concernant les oiseaux de la catégorie C, rappelons que seuls les individus appartenant aux populations établies et viables sans aide extérieure (relâchés) sont comptabilisables. Exemple avec l’Inséparable de Fischer, dont l’unique population nicheuse est établie dans les Alpes-Maritimes, même si des échappés récents de captivité peuvent être notés ponctuellement partout en France.
  • Il est possible de localiser toutes ses coches sur une carte. Dans un but de transparence et de lisibilité pour tous les inscrits, les observations de certaines espèces sont même de géolocalisation obligatoire, si l’observateur veut qu’elles soient comptabilisées :

......................... Soit du fait de la proportion non négligeable d’oiseaux non sauvages (échappés de captivité, issus de programme de réintroduction...) homologués en catégorie D parmi ces espèces (rappelons qu’on ne comptabilise que les catégories A (et C) sur le classement).

..........................Soit du fait de leur très grande rareté.


Voir en ligne : Pour participer aux divers concours ornithologiques...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document