Association départementale agréée de protection de l'environnement en Ariège

"C’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’œuvre de l’Homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons." Pierre Rabhi (agriculteur-écrivain-humaniste français)

Accueil > Actions > Agriculture, Santé, Alimentation > Santé-EHS-Linky > Autres sujets de santé > Guérir par l’intermédiaire de virus spécialisés : c’est possible (...)

samedi 27 décembre 2014

Lu dans Le Monde

Guérir par l’intermédiaire de virus spécialisés : c’est possible !

La phagothérapie

Guérir par l’intermédiaire de virus spécialisés : ceci est connu depuis le début du XXème siècle. Ils sont appelés bactériophages ou phages. Seulement l’industrie chimique et médicamenteuse est passée par là en imposant les ANTIBIOTIQUES. Seuls certains pays ont gardé ces filières de soins naturels : la Russie, la Géorgie, l’Inde (ce pays dans des labos privés et confidentiels).
Or, en France, des médecins tentent d’utiliser la phagothérapie dans des affections bien précises, là où les antibiotiques échouent (ne touchons pas à la manne pharmaceutique !). Par exemple contre le staphylocoque doré des maladies nosocomiales. C’est cet exemple que le journal Le Monde vient de mettre en avant pour présenter ces thérapies promises à un brillant avenir après avoir été torpillées dans un passé récent...

Une date d’opération était programmée pour l’amputation du pied droit de Caroline Lemaire. Sa jambe devait être coupée à 12 cm au-dessous du genou. "J’ai même eu la prothèse dans les mains", se souvient-elle. C’était en 2008. Pourtant, cette jolie femme de 43 ans a toujours son pied aujourd’hui. Elle a eu la chance de bénéficier d’une thérapie utilisée dans le passé : la phagothérapie.
Alors que l’âge d’or des antibiotiques semble être révolu, cette ancienne thérapie suscite de nouveaux espoirs. Elle consiste à utiliser les phages, virus naturels des bactéries, dans certains cas d’antibiorésistance. Ce traitement a connu ses premiers succès dans les années 1920. Mais les phages, plus précisément les bactériophages, ont sombré dans l’oubli avec l’avènement de l’antibiothérapie, au milieu des années 1940.

Lire la suite directement ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document